Apple présente ses nouveautés iOS, iPadOS, watchOS, tvOS, macOS et Mac ARM

Logo Apple
Internet Mobile

Pour le lancement du WWDC 2020 en ligne, Apple a présenté, lors d'une keynote, ses nouveautés pour ses systèmes d'exploitations (iOS, iPadOS, watchOS, tvOS et macOS) ainsi que l'annonce des Mac sous ses propres processeur ARM.


Face au confinement, Apple a décidé d'organiser sa convention de développeurs WWDC 2020 en ligne et l'a ouverte à tous les utilisateurs de compte Apple. La keynote d'ouverture a été organisée à distance. Elle a permit de dévoiler les nouveautés des nouvelles versions de ses systèmes d'exploitation macOS, iOS, iPadOS, tvOS et watchOS. La Pomme annonce également la transition des Mac des processeurs Intel vers ses propres processeurs ARM. Toutes les nouvelles versions des systèmes d'exploitation seront disponibles à l'automne.

iOS 14 : App ClipsApp Library, widgets et notifications minimales

iOS 14 va changer les paradigmes d'iOS. L'écran d'accueil va bénéficier de l'App Library, un système d'organisation des applications suivant une thématique et/ou des habitudes, comme le fait Microsoft avec les tuiles de Windows 8/10. De plus, les widgets du centre de contrôle intègrent la page d'accueil de l'écran, à l'instar d'Android. L'OS permet le Picture-in-Picture en fenêtre flottante sur iPhone et iPod Touch, comme sur l'iPad. De plus, les notifications et Siri se limitent à une petite notification.

Via un QRCode, une interaction Bluetooth ou NFC, iOS permet de livrer de petites versions de certaines applications, les App Clips, pour utiliser une application sans la télécharger. Ainsi, il est possible de commander dans un magasin avec l'application de ce dernier sans la télécharger. iOS permet, via CarPlay, d'enregistrer les clés de voitures ayant un contrôle sans fil (Bluetooth, NFC, WiFi,...) et de les gérer depuis son compte iCloud.

iOS 14 améliore également l'existant avec l'utilisation de Siri pour la dictée, l'ajout de l'application Traduire pour des traductions en local, l'apparition des fils de conversation dans Messages, des itinéraires à vélo dans Plans et de la détection d'appareils équipés en puce Apple U1. L'utilisateur pourra choisir son navigateur et son courrieleur par défaut (au lieu de Safari et Mail), mais sans la possibilité de changer le moteur de rendu (commun à toutes les applications dans iOS).

iOS 14 sera téléchargeable sur les mêmes matériels qu'iOS 13 : iPhone 6S(+), 7(+), 8(+), SE, X, Xr, Xs (Max), 11, 11 Pro (Max), SE 2020 et iPod Touch 7eme Génération.

iPadOS 14 : rapprochement entre iOS et macOS avec des spécialités pour iPad

iPadOS reprend les grandes nouveautés d'iOS, mais avec quelques spécificités pour iPad dont certaines proviennent de macOS. Ainsi, les applications iPadOS bénéficient de menus contextuels et des barres latérales, pour faciliter certaines manipulations. Le moteur de recherche s'affiche en barre flottante, à l'instar de Spotlight sur macOS. Les notifications d'appels de Téléphone (évolution de FaceTime) prennent la forme d'une vraie notification, plutôt que de prendre tout l'écran (et interrompre l'action en cours).

La fonction Scribble permet d'améliorer la reconnaissance d'écriture via le Pencil. Il pourra ainsi améliorer la détection des textes manuscrits (adresses postales, URL, mails,...). Cette fonctionnalité avait été intégrée dans le NewtonOS.

iPadOS 14 sera téléchargeable sur les mêmes matériels qu'iPadOS 13 : iPad Air 2 et 3, iPad 5, 6 et 7, iPad Mini 4 et 5, iPad Pro (9,7", 10,5", 11" 1 et 2, 12,9" 1, 2, 3 et 4).

watchOS 7 : Fitness, Sommeil et lavage de mains

watchOS 7 augmente les complications des cadrans et de nouveaux cadrans avec un tachymètre, ainsi que le partage de cadrans. watchOS va augmenter les fonctionnalités sportives en passant d'Activités à Fitness. L'application Fitness détecte maintenant la danse et les exercices de core training dans les activités physiques.

L'application Sommeil permet de rejoindre Morphée avec une baisse de la luminosité et des notifications de la Watch et de l'iPhone. Pour le réveil, l'application fournira une alarme aux sonneries de son choix. L'écran de la Watch fournira quelques informations. L'Apple Watch détectera le lavage des mains via le mouvement des mains et le bruit de l'eau et affichera un minuteur pour un bon lavage.

watchOS 7 sera proposé uniquement aux montres Apple Watch 3, 4 et 5. Les Apple Watch 1 et 2 en seront exclus.

macOS Big Sur : de nouveaux menus et un meilleur usage des applications iPhone/iPad

macOS prend le nom d'une région côtière de Californie, Big Sur, pour sa nouvelle version, la version 11. L'interface de macOS change légèrement avec des menus transparents et des icônes carrés arrondies, comme pour les applications iOS/iPadOS. macOS Big Sur récupère une partie des applications iOS/iPadOS via Catalyst, notamment Plans, Messages, Podcasts, Bourse, Dictaphone, News, Localiser et Home Kit. Il récupère ainsi les nouveautés d'iOS/iPadOS.

Safari 14 améliore ses performances (plus de 50% par rapport à Chrome). Le navigateur va vérifier la compromission des mots de passe, l'identification des pisteurs des sites Web et une page d'accueil personnalisable (fond d'écran). Les extensions pourront être bridées sur un site ou une durée en particulier.

macOS 11 sera proposé aux matériels Mac commençant par le MacBook 2015, le MacBook Air 2013, le MacBook Pro fin 2013, Mac mini 2014, iMac 2014, iMac Pro (2017) et Mac Pro 2013. Les modèles de 2012 resteront sur macOS X Catalina (10.15)

Des Mac sous ses propres processeurs ARM

En fin de keynote, Apple annonce le lancement de Mac utilisant ses propres processeurs Apple Silicon basé sur ceux des iPhone et des iPad. Grâce à l'utilisation des mêmes processeurs, les applications iOS/iPadOS deviennent compatibles macOS Big Sur et peuvent tourner nativement sur le nouvel OS. Pour les développeurs, Apple proposera un kit de développement avec un prêt d'un Mac Mini avec le processeur A12Z, avec un dépôt de garantie de 500$.

La transition des processeurs Intel vers les processeurs Apple Silicon se ferra en 2 ans. Comme pour la transition PowerPC vers Intel, macOS Big Sur fournit des solutions de virtualisation, comme avec Parallels et VMWare, un compilateur commun Intel-Apple avec Universal Binaries 2 et de la transcription en direct des applications Mac Intel en Apple Silicon via Rosetta 2. Microsoft et Adobe ont déjà lancé le développement de la suite bureautique Office et de la suite créative Creative Cloud en Universal Binaries.

Commentaires