Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Réquisitoire contre Stéphane Richard dans l'affaire Tapie

Illustration avec la signature d'un contrat

Le PDG d'Orange pourrait être condamné pour son implication dans le cabinet de l'ancienne ministre de l'Economie, Christine Lagarde, lors de l'arbitrage Tapie-LCL. Le procureur a requis 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis, 100 000 d'amendes et 5 ans d'interdiction de fonction publique.

Avant d'entrer à France Telecom-Orange, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, était le directeur de cabinet de l'ancienne ministre de l'économie Christine Lagarde. Il était donc l'aide de la ministre lors de la prise de décision pour le choix de l'arbitrage privé dans l'affaire Tapie-LCL autour d'Adidas. L'arbitrage a donné raison à Mr Tapie pour 405 millions d'euros.

L'arbitrage a été contesté. Un procès est en cours contre Bernard Tapie, Christine Lagarde et ses adjoints ainsi que les anciens présidents d'instances publiques. Le parquet a requis contre le PDG d'Orange, une peine de 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis, 100 000€ d'amendes et 5 ans d'interdiction d'activités dans les fonctions publiques.

S'il est condamné, Stéphane Richard pourrait perdre son poste de PDG d'Orange. Bruno Lemaire, le Ministre de l'Economie et actionnaire d'Orange, l'avait indiqué : en cas de condamnation, il sera soit renvoyé par le conseil d'administration, soit poussé à la démission.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.