Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] L'AMF boucle une enquete d'abus de marché sur Iliad et Maxime Lombardini

Logo Iliad

L'AMF finalise une enquête de délit d'abus de marché sur Maxime Lombardini, le président d'Iliad, lors de la tentative d'acquisition de T-Mobile US en 2014. 2 salariés d'UBS et un analyste de Capital Group sont dans le viseur.

L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) finalise une enquête sur Iliad et sa tentative de prise de T-Mobile US, selon Les Echos. Maxime Lombarini, le président du conseil d'administration d'Iliad, est accusé d'opération d'abus de marché (opérations d'initié, manipulations de cours ou diffusion de fausses informations). Le président, alors encore directeur général d'Iliad, a cédé des titres Iliad avant l'annonce du projet d'acquisition. L'AMF estime que l'opération de son président aurait retardé l'annonce de son projet.

En plus d'Iliad et de son président, l'AMF accuse la banque UBS et 2 salariés (Christian Lesueur et Alexandre Zaluski) ainsi qu'un analyste de Capital Group, Gati Slade, d'avoir transmis l'information pendant un voyage dans l'Eurostar. Le gendarme de la bourse prépare des amendes de 500 000€ pour Iliad, 1 million d'euros chacun pour Mr Lombardini et la banque UBS, 400 000€ pour Christian Lesueur, 45 000€ pour Alexandre Zaluski et 700 000€ pour Gadi Slade.

Dans un communiqué, Iliad et Maxime Lombardini rejettent les griefs de l'AMF.

 

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.