[Brève] Les 4 opérateurs 4G autorisés à participer aux enchères du 700 MHz

Mobile

<p>L'ARCEP autorise les 4 opérateurs 4G (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR) à participer aux enchères concernant les fréquences 700 MHz pour la 4G.</p>

Après avoir reçu les dossiers de candidature, l'ARCEP a procédé à l'analyse des capacités des opérateurs candidats à acquérir les fréquences 700 MHz mises en vente. Les 4 opérateurs candidats (Bouygues Telecom, Free, Orange et Numericable-SFR) ont été validés et peuvent participer aux enchères le 16 novembre.

Les fréquences 700MHz seront divisées en 6 blocs de 5 MHz. Ces blocs seraient vendus avec un prix minimum de 416 millions, soit 2,5 milliards d'euros. A chaque tour, l'ARCEP demandera aux 4 opérateurs le nombre de blocs et leur prix pour les obtenir. Si le nombre de blocs demandé est différent de 6, l'ARCEP remettra en vente les 6 blocs mais avec un prix majoré de 5 millions d'euros. Si les opérateurs demandent 6 blocs, les blocs sont attribués mais une seconde enchère concernera le positionnement dans les fréquences.

L'ARCEP limite également la demande : les opérateurs ne pourront demander qu'au plus 3 blocs de fréquences. De plus, les opérateurs ne pourront pas avoir plus de 30 MHz dans les fréquences 700, 800 et 900 MHz. En regardant les attributions de fréquences 800 MHz (4G) et 900 MHz (2G/3G), : Orange, Numericable-SFR et Bouygues Telecom détiennent 10 MHz en 800 MHz et 10 MHz (9,8 Mhz pour BT) en 900 MHz et peuvent donc prétendre à 2 blocs chacun. De son côté, Free ne détient que 5 MHz en 900Mhz et peut donc prétendre à 5 blocs mais ne pourra avoir que 3 blocs.