Les disparitions de colis à La Poste pénalisent le commerce en ligne

Les colis disparus lors de leur passage à La Poste, ce n'est pas nouveau. Pourtant, le chiffre de 1,5 million d'objets perdus par an, sur un total de 263 millions qui transitent par voie postale, avancé par le magazine Capital en juillet est formellement démenti par La Poste, qui se refuse toutefois à faire part de ses propres statistiques.

Au total, "la Poste et les postiers transportent et livrent 30 milliards d'objets (enveloppes et colis) par an et si des accidents et malversations existent, cela reste une minorité de cas au regard des volumes acheminés", a fait valoir La Poste à l'AFP.

Cependant, une enquête intitulée "La main dans le sac" montre que ces disparitions pénalisent fortement le commerce en ligne à une époque où les Français se font plus familiers avec les achats sur internet.

Si de grandes sociétés comme La Redoute et la Camif semblent "très contentes de la Poste", une satisfaction qui pourrait être due, selon l'enquête, à des "arrangements" avec l'établissement, il n'en est pas de même pour les sociétés plus petites de commerce en ligne. Pour Edouard Ducray, PDG de Locafilm, un site de location de DVD par correspondance, "les pertes dans le circuit postal représentent 5%" du chiffre d'affaires, avec la disparition de près de 10.000 disques sur un an.

Malgré ses dires, La Poste semble parfaitement au fait des pertes de colis, révèle l'enquête, pour preuve un document intitulé "bilan des affaires élucidées - été 2007" affiché dans les locaux même du personnel de l'établissement et recensant des détournements internes.

Source : AFP

Mis à jour le