Les cadeaux de noël revendus sur Internet

Comme on ne choisit pas toujours ses cadeaux de Noël, certains d'entre eux peuvent ne pas plaire. Les Français semblent décomplexés par rapport à cette situation, et n'hésitent plus à revendre ces cadeaux empoisonnés. Cette année, 36% des Français envisagent de revendre leurs cadeaux... sur Internet.

Noël est à peine passé que le mercredi 26 décembre un grand nombre de Français a mis en vente sur Internet ses cadeaux de Noël. Une étude de la TNS-Sofres pour eBay indique que 36% des Français sont prêts à revendre leurs cadeaux (sans les avoir déballés) dès le lendemain de fête : "C'est un phénomène qui devient conséquent. Dès le 24 décembre au soir, les personnes commencent à revendre leurs cadeaux. D'après nos chiffres, il y aura 44% de revendeurs après Noël contre 38% l'an dernier", déclare Olivier Mathiot, directeur marketing chez PriceMinister. L'enquête de la Sofres précise aussi que seulement 14% avouent à ceux qui ont offert le cadeau qu'il ne l'ont pas aimé.

Les objets faisant le plus l'objet d'une revente sont ceux offerts par la belle famille, avec 34%, et ensuite ceux des parents, avec 33%. 66% des revendeurs indiquent d'ailleurs qu'ils n'éprouvent aucun scrupule à revendre ces cadeaux sur Internet : "C'est l'anti-magie de Noël, les personnes ne sont pas satisfaites ou en tout cas déçues de ce qu'elles reçoivent et n'ont aucun problème à revendre un cadeau. D'ailleurs il n'y a pas vraiment de logique commerciale, puisque les vendeurs réalisent une marge de 100% quel que soit le prix de vente". La meilleure excuse utilisée par les Français pour la revente de leur cadeau, c'est qu'ils l'ont en double.

Il semblerait que le meilleur cadeau que l'on pourrait faire aux Français, c'est l'argent pour 30% d'entre eux. Et une nouvelle tendance serait les cadeaux d'occasion. Le dernier baromètre de PriceMinister indique qu' "offrir un cadeau d'occasion, recevoir un cadeau d'occasion sont des tabous qui reculent". Les Français justifient l'achat de cadeaux d'occasion par des raisons économiques, mais également écologiques : "C'est l'aspect développement durable qui motive les gens à offrir ce type de biens. Ce n'est pas un cadeau tout neuf, cher, afin d'épater la galerie mais un objet recherché selon les goûts des personnes. Ici, c'est moins le contenant que le contenu qui prime". Toutefois le motif développement durable a une limite, il faut que ce cadeau soit comme neuf.

Commentaires