KPN lance Simyo en France

Mis à jour le
min de lecture

logo de KPNNe voulant pas concurrencer directement France Telecom, KPN utilise sa filiale allemande E-plus pour pénétrer le marché français. E-Plus commercialise une offre prépayée sous la marque low-cost de KPN, Simyo.

Simyo est une offre prépayée. Mais, contrairement aux autres offres prépayées, le low-cost de KPN n'a pas de cartes prépayées. D'ailleurs, l'inscription, le rechargement et la gestion de l'offre se fait exclusivement sur Internet. Si le rechargement se fait sur Internet, les crédits ont tous une validité de 3 mois. Les appels vers un fixe ou un mobile en France coutent 0,19€/min et les SMS est à 0,10€.

Le tarif est bien en deça des offres des opérateurs et des MNVO. Simyo se place en concurrence face à U mobile by Orange, Auchan Mobile, Tele2 Mobile, Carrefour Mobile et Casino Mobile. Mais l'opérateur de KPN s'oppose également face aux 3 opérateurs dont Bouygues Telecom, son réseau. Il est à noter que, contrairement aux autres MNVO, Simyo ne parle pas de Bouygues Telecom dans les pages de son site concernant le réseau: seul le bleu de la carte de la couverture indique l'appartenance à l'opérateur mobile.

Mais Simyo démarre sur fond de polémique. Pour promouvoir son offre, Simyo a fait appel à l'acteur Pascal Duquenne, connu pour son rôle dans Le Huitième Jour avec Daniel Auteil. Certains y voient la volonté de donner plus de visibilité au handicap, mais d'autres reproches aux publicitaires d'utiliser la condition de l'acteur à des fins purement commerciale.

Voici la vidéo: