Infos - Souscription

09 75 18 80 51

ARCEP

Actualité du gendarme des télécoms, l'Arcep : Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, ex ART. Ses principales missions sont de veiller à ce qu'il y ait une concurrence sur le marché des communications électroniques.

Observatoire des zones blanches : risque de sanctions pour Orange et SFR

L'ARCEP a publié son observatoire des zones blanches mobiles.

[Brève] Lycamobile condamné pour non-paiement du service universel

Les opérateurs mobile et fixe doivent contribuer au service universel des communications électroniques, sous l'égide de l'ARCEP. L'autorité, avec l'aide de la Caisse des Dépôts, collecte cet argent et le redistribue aux opérateurs en charge du service universel.

25 candidatures pour la 3G et 4G en outremer

En février dernier, l'ARCEP a lancé l'attribution de licences de téléphonie 4G dans les DOM, mais également des licences 2G et 3G en Guadeloupe, Guyane et Martinique, reprises à un opérateur n'ayant pas lancé la moindre couverture.

L'ARCEP a reçu 25 candidatures pour ces licences. Les licences sont attribuées par zones :

Près de 72 millions de clients mobile

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et Postales (ARCEP) a publié son observatoire de la téléphonie mobile. Comme en 2015, les chiffres sont en baisse en matière de cartes SIM. Si, l'année dernière, les pertes étaient dues à l'arrêt de plusieurs opérateurs avec offre prépayée, peu d'opérateurs ou de services ont rendu l'âme (Virgin Mobile prépayé et Casino Mobile) cette année.

L'ARCEP clôt une enquête sur la qualité du service universel

L'ARCEP fait le point sur le service universel de téléphonie géré par Orange jusqu'en novembre prochain.

En prenant le service universel de téléphonie, Orange s'est engagé à respecter certaines conditions en matière de qualité. Cependant, l'ARCEP a constaté qu'Orange ne respectait pas certains indicateurs dès 2013 :

[Brève] Infosat va tester le LTE 2,6GHz TDD pour couvrir les zones blanches

Dans sa recherche d'applications aux fréquences, l'ARCEP vient d'autoriser Infosat à exploiter les fréquences 2600 MHz TDD pendant quelques mois.

La qualité de l'accès Internet au T4 2015

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et Postales a publié les résultats de la qualité de l'accès aux services fixes pour la quatrième trimestre 2015 et de la qualité de l'accès Internet pour le second semestre 2015.

Les opérateurs ayant plus de 100 000 abonnés utilisant une des technologies fixe (DSL, câble FTTLA et fibre FTTH) doivent fournir des informations sur la qualité de leur accès Internet : Bouygues Telecom (DSL et câble), Free (DSL et fibre), Numericable (câble), Orange (DSL et fibre) et SFR (DSL, câble et fibre).

[Brève] L'ARCEP autorise Bouygues Telecom à tester le 3,5GHz en 4G

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et Postales (ARCEP) a remis une licence 3,5GHz à Bouygues Telecom.

[Brève] L'ARCEP cherche un usage aux fréquences 2600 MHz TDD et 3,5GHz

Plusieurs acteurs ont demandé à l'ARCEP des licences pour 3 fréquences : 1450 MHz (bande L), 3,5GHz et 2,6GHz TDD. La bande L est actuellement utilisée par la RNT (Radio Numérique Terrestre) et dépend donc du CSA. Les deux autres fréquences relèvent bien de l'ARCEP.

Les fréquences 3,5GHz (entre 3,4 et 3,6 GHz) et 2,6GHz TDD (entre 2,57 et 2,62 GHz) pourraient être utilisées pour plusieurs usages :

[Brève] L'ARCEP enquête sur les déclarations de chiffres d'affaires d'opérateurs

L'ARCEP reçoit des opérateurs leur chiffre d'affaires pour établir leur contribution au service universel de téléphonie. Cette contribution permet de payer l'entretien du cuivre du réseau national, les cabines téléphoniques pour Orange, la gestion des données de l'annuaire téléphonique pour les PagesJaunes et les offres sociaux pour les opérateurs en proposant.

Pages