Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Prixtel lance son forfait Blu gratuit sans engagement

Logo Blu de Prixtel

Après plus de 6 mois d'expérimentation, Prixtel lance officiellement son offre prépayée gratuite Blu. Les communications sont facturées via une monnaie virtuelle, l'éclair, à obtenir gratuitement via de la publicité ou des mini-jeux. Des recharges permettent de payer pour des éclairs supplémentaires.

En test depuis juin dernier, l'opérateur Prixtel lance son offre prépayé gratuite Blu. Cette dernière est une offre utilisant une monnaie virtuelle pour payer les communications, obtenue via la publicité, des mini-jeux ou l'achat de recharges, mais limitée aux smartphones sous Android. Prixtel utilise le réseau de SFR.

Une offre prépayée avec des éclairs

Blu.me est une offre prépayée utilisant une monnaie virtuelle, les éclairs, valable 6 mois depuis le dernier rechargement. L'application permet de regarder des publicités, de télécharger des applications et d'en être rétribué en éclair ou de répondre à des sondages. Les publicités peuvent être le visionnage d'une vidéo publicitaire ou l'affichage d'une image publicitaire sur l'écran de verrouillage (la Mer de Pub). L'application invite à participer à des missions (mini-jeux et "Roue de la Fortune") pour gagner des éclairs supplémentaires. Un système de niveau permet également de gagner des éclairs. Le parrainage permet aussi de gagner des éclairs. En cas de manque d'éclairs, Blu a prévu des recharges : 3€ pour 1200 éclairs, 10€ pour 4500 éclairs et 15€ pour 7000 éclairs. Le remplacement de la carte SIM coûte 2000 éclairs.

application Blu sur Android

Application Blu sur Android

Ces éclairs sont ensuite consommables à la carte : 8 éclairs pour 1 SMS ou 16 éclairs pour 1 minute d'appel, 1 MMS ou 1Mo de Data, en France métropolitaine et depuis l'Europe vers l'Europe et la France métropolitaine. A l'international, les communications sont décomptées au tarif de 188 à 2320 éclairs la minute, de 120 à 480 éclairs/SMS et 4816 éclairs/Mo de Data. Des boosters sont proposés pour réduire la facture : Voix illimitées, SMS illimités ou 500 Mo valables 1 jour pour 300 éclairs, valables 3 jours pour 700 éclairs, 5h + SMS illimités + 2Go, Voix et SMS illimités ou 10Go valables 30 jours pour 7000 éclairs.

Mais de nombreuses limitations

Les restrictions sont nombreuses sur l'offre Blu. L'offre est limitée aux possesseurs d'Android via l'application dédiée qui permet de créer la Mer de Pub sur l'écran de verrouillage. Les Boosters avec illimité sont limités à 129 correspondants maximum et 2h maximum par appel. Le service peut couper la ligne à cause de certains usages : le partage de connexion, les appels de plus de 2h et/ou l'utilisation sur plus de 5 terminaux différents par mois. Ces limitations sont mises en place pour limiter le détournement du modèle, comme l'usage d'émulateur Android sur ordinateur.

L'offre est clairement à destination des jeunes avec son système de gammification et de recherche d'expérience. Le système rappelle la glorieuse période de la carte prépayée Spot de Bouygues Telecom, qui permettait d'avoir 2 fois plus d'appel en échange d'un petit passage de publicité audio avant et pendant l'appel. Un FAI, Erevia, avait tenté aussi une expérience similaire avec son DSL qui comprenait une barre de publicité pour payer le forfait, qui a fini en imbroglio judiciaire et optimisation fiscale.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :