Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] A la recherche des nouvelles zones blanches

Le Ministère de l'Aménagement du territoire et le Secrétariat d'Etat au Numérique ont lancé le recensement des nouvelles zones blanches 2G.

Jean-Michel Baylet, ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, et Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au Numérique et à l'Innovation, ont lancé le recensement des derniers centre-bourgs encore dépourvus de couverture mobile.

En février dernier, l'Etat et l'ARCEP avaient publié une liste de 268 communes, suite à une campagne de mesures en 2015. Avec cette nouvelle campagne de mesures, l'ARCEP pourra contraindre les opérateurs à prioriser le déploiement de leur réseau zone blanche 2G/3G (en itinérance ou avec le réseau F-Contact), avec un objectif de couverture pour mi-2017. En étant identifié comme centre-bourg "zone blanche prioritaire", l'Etat finance à 100% la création du pylône et une maîtrise d'oeuvre pour les communes le souhaitant.

Le plan Zone Blanche a évolué et permet la couverture en 3G des zones blanches. Près de 2000 centres-bourgs bénéficient maintenant de la 3G, dont Viella (65) qui a reçu la première antenne quadri-opérateur, et compte couvrir en 3G 1700 centres-bourgs déjà couverts en 2G d'ici mi-2017.

Le plan France Très Haut Débit, auquel le plan Zone Blanche a été rattaché, publie tous les semestres une carte avec les communes concernées et leur situation de couverture.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.