Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] SFR condamné pour avoir augmenté les tarifs d'Only Réunion

L'Autorité de la Concurrence a condamné Altice et SFR pour avoir tenté de fausser la vente d'Only Réunion, à une amende de 15 millions d'euros.

Lors de la fusion de Numericable avec SFR, l'Autorité de la Concurrence a demandé à Altice de vendre les activités mobiles d'Outremer Telecom à la Réunion et à Mayotte où SFR était présent via SRR (SFR Réunion). Peu de temps après l'accord (novembre), les abonnés Only Réunion découvrent une hausse importante de leur forfait, autant pour les nouveaux que les anciens clients. L'autorité rappelle l'opérateur Outremer et sa maison-mère à l'ordre qui annulent la hausse prévue.

L'Autorité a continué d'enquêter sur la tactique d'Altice dans cette affaire. L'objectif de la manoeuvre était de vider Only Réunion de ses abonnés avant de vendre l'opérateur au malgache Telma. Finalement SFR Réunion et Orange Réunion étaient en train de baisser leur tarif dans le même temps : les abonnés Only allaient pouvoir partir chez l'un ou l'autre. De plus, Altice s'était engagé à garder la stratégie d'Outremer Telecom concernant Only Réunion avec une politique de prix agressive.

Pour Altice, il s'agit d'un téléscopage entre la fusion Numericable-SFR et une hausse des tarifs programmée par Outremer Telecom depuis l'été. "Nous n'avions pas conscience du fait qu'une hausse tarifaire pouvait présenter un risque au regard du texte des engagements" expliquent l'opérateur ultramarin et sa maison-mère. L'argument est rejeté par l'autorité qui n'a pas reçu de demande de précision de la part d'Altice concernant ces engagements et a découvert que la manoeuvre avait été calculée en fonction des retours des activités d'Outremer Telecom dans les Caraïbes (SFR Caraïbes, maintenant).

Face à cette tactique non-concurrentielle, l'Autorité de la Concurrence a prononcé une amende de 15 millions d'euros contre Altice et Numericable-SFR pour non-respect d'un engagement sur Only Réunion.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.