Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Free Mobile

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Contactez-nous au 09 87 67 94 83 (lundi-vendredi 9H-21H ; samedi 10H-19H) ou déposez une demande de rappel gratuit. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Contactez-nous au 09 87 67 94 83 (lundi-vendredi 9H-21H ; samedi 10H-19H) ou déposez une demande de rappel gratuit. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Choisissez dès maintenant la meilleure offre de nos fournisseurs partenaires.
Souscrire en ligne. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. Notre service téléphonique étant actuellement fermé, nous vous invitons à souscrire en ligne directement chez nos partenaires. En savoir plus Annonce

Actualité des offres mobiles 3G de Free Mobile, quatrième opérateur mobile en France. Informations concernant les mobiles, l\\'internet mobile, et le déploiement du réseau 3G+ de Free Mobile.

Free Mobile coincé sur l'itinérance 3G

Free Mobile est devenu le quatrième opérateur mobile à bénéficier de la quatrième licence mobile 3G. Toutefois, il a du se contenter d'un tier de licence. Pour pouvoir proposer une couverture nationale, il devra conclure un ou des accords d'itinérances avec les trois autres opérateurs : Orange, SFR et/ou Bouygues Télécom.

L'avenir de Free mobile pour Niel

Avec le rejet des procédures des autres opérateurs, Free mobile va pouvoir accélérer le déploiement de son réseau. "Nous avons déjà 500 emplacements confirmés pour les antennes et nous avons signé un accord avec TDF pour plus d'un millier" explique Xavier Niel. Le déploiement de réseau emploie "1 500 emplois, chez une dizaine de sous-traitants" et devrait créer "2 000 emplois en neuf mois!".

Le Conseil d'Etat rejète la requête contre Free Mobile

Bouygues Telecom et SFR reprochaient à l'Etat français d'avoir vendu la licence 3G de Free mobile pour 240 millions d'euros. En effet, Bouygues Telecom, Orange et SFR ont obtenu leur licence pour 619 millions d'euros.

Le Conseil d'Etat a rejeté le recours des deux opérateurs qui sont soutenus par le troisième. La quantité de spectre de la licence 3G de Free est bien inférieur à celui des autres opérateurs 3G.

SFR refuse Free Mobile sur son réseau 3G

Dans l'interview par Reuters de Frank Cadoret, directeur général grand public et professionnel de SFR, le Carré Rouge a fermé la porte à Free sur la question de son accès au réseau 3G.

L'ARCEP a imposé aux autres opérateurs (Bouygues Telecom, Orange et SFR) de devoir accueillir Free Mobile sur leur réseau 2G. Mais ils n'ont aucune obligation d'accueillir leur concurrent sur leur réseau 3G.

Free Mobile pourra déployer 300 antennes à Paris

Free Mobile va pouvoir s'implanter "sereinement à Paris, le vote est sans appel. 84 conseillers sur 163 ont voté "pour" seulement 9 "contre" et le reste s'est abstenu. Curieusement (ou pas), c'est l'UMP qui a choisi de ne pas trancher (consignes de l'Elysée ?).

Après ce vote, Free Mobile aura deux ans pour couvrir au moins 27% de la métropole.

Free Mobile - L'Arcep recadre la ville de Paris

Les services techniques de la ville de Paris ont interrogé l'Arcep cet été sur les contraintes juridiques qui permettent à la ville d'accepter ou de refuser les demandes que ne manqueront pas de faire Free Mobile pour l'implantation d'antenne relais sur le domaine public. Le gendarme des Télécom a donc rappelé à la ville de Paris que les contraintes juridiques étaient les mêmes que pour les trois opérateurs déjà en place.

Free mobile ravive la polémique sur les antennes-relais à Paris

La Ville de Paris prépare une délibération donnant droit à Free Mobile, en tant que 4eme opérateur de téléphonie mobile 3G, d'installer des antennes-relais sur les toits et points-hauts appartenant à la commune.

Les élus Verts de la Ville de Paris, l'association Robins des Toits et le syndicat Supap-FSU demandent le rejet de la délibération par le Conseil de Paris.

Bruxelles devrait rejeter les plaintes contre Free Mobile

Le quotidien économique indique que la Direction de la concurrence de la Commission Européenne aurait envoyé aux plaignants (Bouygues Telecom, Orange et SFR) et à l'Etat français un "rejet administratif". Néanmoins, l'institution demande à entendre les opérateurs mécontents.

Après l'attribution de la quatrième licence 3G à Free Mobile, les 3 opérateurs reprochent à l'Etat d'avoir aider Free en attribuant cette licence pour 240 millions d'euros alors qu'ils ont payé 619 millions chacun pour leur licence 3G.

Numericable et Virgin ne veulent pas du roaming de Free Mobile sur un réseau 3G

Dans un avis, l'Autorité de la Concurrence demandait aux 3 opérateurs. (Bouygues Telecom, Orange et SFR) de donner un accès en roaming aux futurs clients de Free mobile sur leur réseaux 3G. SI l'ARCEP les oblige à accueillir les abonnés Free mobile sur leurs réseaux 2G (dans les zones non couvertes par la 3G de Free), un accord de roaming sur le réseau 3G n'est pas une obligation.

SFR et Orange ont déjà indiqué qu'ils n'allaient rien faire pour accueillir les abonnés Free Mobile sur leur réseau 3G. Bouygues Telecom est plutôt intéressé.

SFR ne négociera pas sur la 3G avec Free Mobile

Pour SFR, "il n'est pas question d'entrer en négociations" avec Free Mobile. Frank Esser n'a semble-t'il toujours pas digéré le fait que Free ait obtenu la quatrième licence mobile en France, et estime qu'il n'a pas payé un prix suffisant. Rappelons que Free Mobile a payé moins cher sa tier de licence 3G que SFR pour un tier des fréquences (300.000 €). Le PDG de SFR indique toutefois qu'il ne s'agit pas d'un problème financier mais de capacité réseau.

Pages