Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Toulouse, les métros intégralement couverts en 3G/4G

4G Tisseo
Inauguration de la 4G Tisseo
Station Capitole (ligne A)
Tests de débit menés
Test de débit dans le tunnel entre Esquirol et Saint Cyprien-République

Une première en France, les stations et tunnels du métro toulousain sont intégralement couverts par un réseau mobile 2G/3G/4G. Tisseo, Toulouse Métropole et les 4 opérateurs de réseaux se sont entendus pour la gestion du déploiement. Orange a déployé les antennes pour les autres opérateurs.

Alors que les villes et leurs régies de transport annonçaient tour à tour une couverture intégrale de leur réseau, Toulouse a fini par être la première ville avec un métro intégralement couvert par les réseaux mobile des opérateurs. L'inauguration a eu lieu entre les stations Jean-Jaurès et Capitole en présence d'Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique chargée des Transports (et ancienne présidente du groupe RATP), Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Jean-Michel Lattes, Vice-Président de Toulouse Métropole en charge des transports et déplacements, Président de Tisseo Collectivités, Bertrand Serp, Vice-Président de Toulouse Métropole en charge du numérique et de la robotique, Président de Zefil, Laurent Babule, Directeur Déploiement et Exploitation de Bouygues Telecom, Bertrand Guiot, Responsable Régional de Free Mobile, Nicolas Roy, Directeur Technique Réseaux et Services d’Orange et Guillaume Fauré, Directeur des Relations Régionales Sud-Ouest de SFR.

Inauguration avec la ministre des Transports, le Maire de Toulouse, le Président de Tisseo et les représentants des opérateurs

Inauguration de la #4GTisseo en présence de la Ministre des Transports, le Mairie de Toulouse, le Président de Tisseo et les représentants des 5 opérateurs (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange, SFR et ZeFil)

10 millions d'euros partagés entre Toulouse Métropole et les opérateurs mobile

Toulouse Métropole et la régie des transports Tisseo avaient annoncé une couverture en 2015. Mais, il a fallu attendre juillet 2016 pour voir une signature d'un accord entre Toulouse et les 4 opérateurs pour la mise en place. L'accord est simple avec le partage des investissements entre Toulouse et les 4 opérateurs. Côté financement, les 10 millions d'euros sont partagés à part égal entre les 4 opérateurs mobile et ZeFil, l'opérateur du réseau de fibre RIP Garonne de Toulouse Métropole. Chacun a apporté 2 millions d'euros pour le déploiement.

Station Capitole Tisseo

Station Capitole du métro A (Tisseo) de Toulouse

Orange a déployé le réseau mobile pour le compte de Toulouse Métropole et Tisseo. Les opérateurs mobile n'ont eu qu'à s'y connecter et payent une redevance sur l'accès au réseau. Cependant, le déploiement a été assez rapide pour couvrir les 2 lignes de bus avec 38 stations, 17 inter-stations et 30 km de tunnel : 8 mois avec une période de travaux de 3h par jour (hors des heures d'exploitation du métro) pour installer 279 antennes.

Du réseau mobile dans le métro comme au stade

Orange a déployé le réseau mobile, comme l'opérateur a agi pour la couverture des stades de l'Euro 2016 (dont le Stadium de Toulouse). Les antennes-relais sont reliées à un même équipement mobile, connecté aux réseaux des 4 opérateurs. Les antennes émettent alors sur les mêmes fréquences (sauf la fréquence 700 MHz, non mise en oeuvre au moment de l'accord) que les antennes à la surface : ainsi les abonnés ont accès aux mêmes services dans le métro que dans la rue. Une antenne est placée à chaque quai des stations et dans chaque section de tunnel.

A une différence près pour les utilisateurs, l'effet de saturation devient moins important dans le réseau du métro qu'à la surface. Ainsi, à la station Capitole de la ligne A, les débits constatés en station peuvent atteindre 200 Mbps dans le métro alors qu'il ne dépasse pas les 100 Mbps en haut de la station (stations Jean Jaurès, Capitole, Esquirol, Carmes, Jeanne d'Arc et Compans Caffareli).

Tests de débits sur la station CapitoleTests de débits entre Esquirol et Saint Cyprien-République

Tests de débit aux stations Jean-Jaurès, Capitole, Esquirol, Jeanne d'Arc et Compans-Cafareli avec Free mobile (à gauche)
Test de débit dans le tunnel entre les stations Esquirol et Saint Cyprien (sous la Garonne, au plus bas) sur un mobile Orange (à droite)

Les utilisateurs des métros de Tisseo ont été agréablement surpris par la présence des services mobiles dans les stations de métro. Les réseaux mobile étaient indisponibles dans les tunnels du métro. Certains ont pu continuer d'écouter leur musique, de suivre leurs réseaux sociaux ou suivre les matinales radios via l'Internet mobile. Les communications sur le réseau mobile de Tisseo sont décomptées de la même manière que sur les réseaux mobile des opérateurs, que ce soit via leur offres ou celles d'un MVNO.

Les prochains métros couverts

Les régies des transports des autres villes sont également dans les rails pour couvrir les autres métros : STAR Rennes (2 lignes) a lancé un déploiement pour 2018 avec le choix de TDF. Transpole Lille (2 lignes), avec le même consortium des 4 opérateurs et Orange en opérateur leader, a lancé les premiers déploiements des premières stations couvertes début 2008 sur 13 stations de la ligne 1 et les dernières à fin 2019. Le Sytral (Lyon) ont choisi le consortium des 4 opérateurs avec Orange en opérateur leader pour la couverture du métro pour 2019.

La RATP a été le premier à fournir un réseau mobile en 2G utilisé par Bouygues Telecom, Orange et SFR. Il devrait avoir fini de couvrir l'intégralité des stations de métro en réseau 3G/4G d'ici la fin de l'année et le renforcement des capacités dans les 100 plus importantes stations d'ici 2019. Marseille (RTM) est toujours en phase de discussions financières avec le consortium des 4 opérateurs et Bouygues Telecom en serait le leader.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :