Infos - Souscription

09 75 18 80 51

ANFr : Relance du déploiement en 4G

Pendant le mois de septembre, les 4 opérateurs ont relancé leur déploiement dans leurs réseaux 4G et 3G. En 4G, Bouygues Telecom confirme sa place de leader tandis qu'Orange a été autorisé à développer plus de sites 4G.

L'Agence Nationale des Fréquences a publié son observatoire mensuel des antennes-relais.

En 4G, Bouygues Telecom a confirmé sa position de leader avec le plus grand nombre de sites d'antennes-relais en 4G mais Orange a placé ses pions avec le plus grand nombre de nouveaux sites autorisés. Ainsi,

  • Bouygues Telecom compte 15 844 sites autorisés (+288) dont 13 797 (+525) sites en service
  • SFR : 15 383 sites (+195) dont 13 277 en service (+527)
    • SFR Caraïbes : 290 sites (+1) dont 289 en service (+1)
    • SFR Réunion : 359 sites (+18) dont 346 en service (+32)
  • Orange : 14 935 sites (+329) dont 12 935 en service (+195)
    • Orange DROM (Caraïbes et Réunion) : 854 sites (+1) dont 688 en service
  • Free : 11 876 sites (+211) dont 8920 en service (+160)
    • Free Réunion : 193 sites dont 185 sites actifs

En métropole, les opérateurs se sont concentrés sur les déploiements en 800 et en 1800 MHz. Avec 675 nouveaux sites activés en 800 MHz, Bouygues Telecom a ouvert le plus de sites d'antennes et va améliorer sa couverture réseau. Avec 398 antennes autorisées en 1800 MHz, Orange se réserve une collection d'antennes à activer pour augmenter les débits de sa 4G+. En outremer, SFR Réunion augmente le nombre de ses antennes-relais de 18 et en actives 32.

En 3G, Orange reste le leader avec 22 623 sites autorisés (+37) dont 21 490 en service (+6). Il est suivi par SFR avec 20 437 sites (+63) dont 19 730 en service (+175) et Bouygues Telecom avec 19 831 sites (+179) dont 16 100 en service (+266). Free ferme la marche avec 14 206 sites (+325) dont 11 285 en service (+173).

En outremer, malgré le passage d'Irma, l'ANFr n'enregistre pas de pertes de sites autant en autorisés qu'en service sur les opérateurs présents à Saint Martin et Saint Barthélemy. (Orange, Digicel, Dauphin Telecom et UTS Caraïbes). Laisser la situation telle qu'elle était permet aux opérateurs locaux déjà victimes de l'ouragan de ne pas être victimes des procédures administratives pour la reconstruction ou la réutilisation des sites.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
achat groupé télécom Familles de France

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :