Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] La FCC demande l'activation de la puce FM de l'iPhone... qui n'en a pas forcément

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Suite au passage des ouragans dans le sud du pays, la FCC, équivalent américain de l'ARCEP, demande aux constructeurs de smartphones, en particulier Apple, d'activer les modules FM/AM de leurs appareils. L'objectif est d'avoir une solution d'accès aux informations d'urgence... encore faut-il que les téléphones soient équipés d'une puce. Apple indique l'absence de puce FM dans les iPhone 7 et 8.

Suite au passage des ouragans Harry et Irma dans les Etats du sud du pays (Texas et Floride), la Federal Communications Commission (FCC), l'équivalent américain de l'ARCEP, a demandé aux constructeurs et aux opérateurs américains d'activer les services FM dans les smartphones vendus aux Etats-Unis en cas de situation d'urgence. Le directeur du FCC, Ajit Pal, le demande plus précisément à Apple.

L'objectif d'activer le service FM est de permettre aux utilisateurs privés de réseaux téléphoniques de recevoir les informations des services d'urgence ou des administrations émises sur les ondes FM. Si la fonction radio est présente dans les smartphones d'entrée et de milieu de gamme, la fonction FM tend à disparaître des smartphones haut de gamme. En effet, face aux services de radios numériques et aux webradios, la radio FM, même en RNT (Radio Numérique Terrestre) comme aux Etats-Unis, perd des auditeurs au profit des services de webradios. Les constructeurs ont décidé de retirer la puce FM des smartphones pour proposer les webradios via les applications mobiles.

Apple a répondu à la demande du FCC en expliquant que les iPhone 7 et 8 ne sont pas équipés de puces FM. La marque à la Pomme fournissait un service FM dans les iPod, mais pas dans l'iPhone depuis ses débuts.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.