Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Irma coupe les réseaux de Saint Martin et Saint Barthélemy

Illustration avec un téléphone fixe

Le passage du cyclone Irma a neutralisé les réseaux télécoms sur les îles de Saint Martin et Saint Barthélemy mais a également touché la Guadeloupe. Les opérateurs des îles du Nord (Orange, Dauphin Telecom et Digicel) travaillent au rétablissement des réseaux mais ils sont coupés ou en communication limitée.

Le passage du cyclone Irma a fait d'importants dégâts sur les îles du Nord (dépendantes de la Guadeloupe). Les réseaux télécoms sont également touchés : les îles sont totalement coupées du monde depuis plusieurs heures.

Saint Barthélemy et Saint Martin coupés du réseau

Orange Caraïbes, la filiale de l'opérateur historique, a recensé les dégâts sur les deux& îles. Le gros des coupures à Saint Martin est dû à l'absence d'électricité : en attendant un retour de l'électricité par Enedis et EDF, Orange a déployé des électrogènes pour alimenter les centraux téléphoniques et les antennes-relais. L'opérateur assure également le roaming pour la partie néerlandaise de l'île. Pour Saint Barthélémy, les dégâts sont plus importants avec des centraux téléphoniques noyés. Les équipes de l'opérateur travaillent en fonction des conditions métérologiques et des autorisations des services de l'Etat. Orange a décidé d'offrir la Data à ses clients sur les deux îles du Nord jusqu'au 7 septembre 12h, heure locale.

Digicel et Dauphin Telecom, les deux autres opérateurs des deux îles du Nord, ont également mobilisé leurs équipes. Mais ils ne fournissent pas encore d'état des lieux et semblent coupés des réseaux.

Guadeloupe touchée mais pas coupée

Orange Caraïbes n'a pas informé sur des pannes majeures de son réseau sur l'île. Cependant, l'opérateur offre la Data en Guadeloupe comme sur les îles du Nord.

De son côté, SFR Caraïbes (Outremer Telecom) subit des perturbations sur son réseau. Suite à la coupure d'un câble sous-marin à Saint Martin, la connectivité Internet est perturbée depuis le DOM.

Des solutions satellitaires mais les réseaux sociaux en première communication

Pour les communications, les appels et les données arrivent à passer par le satellite mais avec de l'électricité. Cependant, au fur et à mesure des rétablissements, les communications passent mieux par SMS et par les réseaux sociaux (Facebook, Twitter,...). Les antennes-relais des opérateurs donnent la priorité aux communications des services de secours et de l'administration.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :