Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Mouvements dans la présence de constructeurs chinois

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

En ce début de mois, des constructeurs chinois ont modifié leurs présences en France : Wiko et Tinno fusionnent tandis que Meizu abandonne le marché français pour laisser la relais à Echo.

Depuis février, la présence de certains constructeurs en France change. Tinno rachète et fusionne avec Wiko tandis que Modelabs abandonne la marque Meizu pour sa marque propre Echo.

Wiko intègre Tinno

Le français Wiko est racheté totalement et fusionne avec son constructeur chinois Tinno. Le fondateur de Tinno, James Lin, prend la direction de Wiko. Le fondateur de Wiko, Laurent Dahan, son ancien directeur général, Michel Assadourian, et le directeur financier, Julien Heang, deviennent vice-présidents de Tinno-Wiko.

L'ensemble Tinno-Wiko va bénéficier de la connaissance marché, l'organisation des ventes et du SAV de Wiko ainsi que du savoir-faire technologique avec ses 4 centres de Recherche et Développement et des capacités industrielles avec deux sites de production de Tinno. A l'issue de la fusion, Wiko va devenir la marque unique de Tinno, même sur le marché chinois.

Modelabs (Echo) arrête Meizu France

Le distributeur français Modelabs a décidé d'arrêter la gestion de Meizu France, la distribution exclusive de Meizu en France étant assurée par Modelabs. Le distributeur va assurer le service client pendant quelques mois pour les utilisateurs des smartphones chinois (Meizu Pro 7, Meizu M5,...).

Modelabs va pouvoir se concentrer sur les autres marques. Mais le distributeur possède sa marque propre, Echo, dont certains modèles sont fabriqués par Meizu. Meizu pourrait donc revenir en France via un autre distributeur.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :