Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Xavier Niel et Free prennent un peu d'Eir chacun

Logo Eir

Iliad, la maison-mère de Free, et NJJ Capital, le fonds d'investissement de Xavier Niel, ont acquis une majorité (64,5%) de l'opérateur historique Eir. Une option de NJJ permet d'acquérir l'intégralité de l'opérateur.

Iliad annonce l'acquisition de 31,6% de l'opérateur historique irlandais Eir. L'opération se fait avec le fonds d'investissement personnel de Xavier Niel, NJJ Capitals, qui prend 32,9% du capital d'Eir. Les actionnaires d'Eir restent dans le capital mais à moindre part : Anchorage Capital Group (26,6%) et Davidson Kempner (8,9%). L'opération passe par la création d'un consortium Toohil avec les 4 actionnaires qui rachètent l'intégralité d'Eir.

Eir est l'émanation de l'opérateur historique d'Irlande, Telecom Eireann, depuis la loi irlandaise sur la privatisation en 1983 qui en a retiré la présence de l'Etat irlandais. En 2001, Eircom (Eir communications) vend sa division mobile Eircell avec le premier réseau de téléphonie mobile en Irlande au britannique Vodafone. Mais ce dernier reviendra vite sur le marché avec l'acquisition de Meteor Mobile, le troisième opérateur mobile irlandais. Il développe un bouquet de chaînes sportives, Eir Sports, racheté à Setanta Sports Irlande.

Eir est le leader sur le marché du haut débit fixe (1,7 millions d'abonnés, 32% de parts de marché) et le troisième opérateur mobile (18% de part de marché) derrière Vodafone et Three. L'opérateur construit un important réseau de fibre optique en Irlande avec un objectif de 1,9 millions de prises d'ici fin 2018. L'opérateur fournit 900 000 lignes fixes dont 574 000 lignes fibre à ses concurrents (wholesale). Durant le premier semestre 2017, l'opérateur a généré 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires et 520 millions d'euros d'EBITDA.

Pour la prise d'Eir, Xavier Niel a décidé de jouer à la fois perso (NJJ Capitals) et collectif avec Illiad. Directement et indirectement, il en a pris la direction avec 64,5% du capital. Le magnat des télécoms étend ses positions dans l'Europe des télécoms avec Salt en Suisse, Monaco Telecom via NJJ Capitals et Iliad (Free en France et bientôt en Italie). De plus, les actionnaires restants d'Eir ont émis une option d'achat à NJJ et Iliad pour acquérir 26,3% du capital à partir de 2024.

Le rachat doit être validé par les autorités de la concurrence d'Irlande et européenne. Iliad, NJJ et Eir espèrent une résolution d'ici juin 2018.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :