Infos - Souscription

09 75 18 80 51

A quoi pourrait ressembler l'offre Free Mobile ?

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Contactez-nous au 09 87 67 94 83 (lundi-vendredi 9H-21H ; samedi 10H-19H) ou déposez une demande de rappel gratuit. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Contactez-nous au 09 87 67 94 83 (lundi-vendredi 9H-21H ; samedi 10H-19H) ou déposez une demande de rappel gratuit. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Choisissez dès maintenant la meilleure offre de nos fournisseurs partenaires.
Souscrire en ligne. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. Notre service téléphonique étant actuellement fermé, nous vous invitons à souscrire en ligne directement chez nos partenaires. En savoir plus Annonce

Les offres commericales Free Mobile n'ont pas été dévoilée, et d'ailleurs elles ne verront pas le jour avant deux ans. Donc inutile d'étaler des services ou des prix, les offres mobiles risquent fort d'évoluer chez les concurrents en place d'ici la. Par contre, il est possible de voir les contours de la (les) future(s) offre(s) Free Mobile en regardant de plus près le rapport de l'Arcep.

Premier Point : Offre innovante
Pour réussir, Free Mobile devra proposer une offre innovante. un pari qui n'est pas gagné compte tenu de la diversité des offres déjà existantes sur le marché. Free Mobile s'est engagé à proposer l'ensemble des services habituels de la téléphonie mobile (on va pouvoir téléphoner !), c'est à dire voix, SMS, internet mobile avec un débit supérieur à 144 kbits/sec en bidirectionnel, géopositionnement. L'ensemble des services ne sera disponible que sur la partie réseau 3G déployée progressivement (25% du territoire en 2011), il faudra attendre huit ans pour avoir un service pleinement opérationnel.

L'innovation pourrait passer par le multimédia et l'internet mobile. Free Mobile prévoit d'inclure des nouveaux usages multimédia et l'accès à l'internet mobile à toutes ses offres post-payés (forfaits mobiles). A contrario les pré-payés auront accès à des tarifs attractifs, mais ne bénéficieront pas de tous ces services.

Au niveau Internet Mobile, Free Mobile s'engage à rendre disponible sur le réseau un accès à tous les sites internet et services offerts par des tiers sur le réseau internet. Ceci inclut-il un accès aux services de P2P ? Toujours est-il qu'il précise qu'il donnera accès sans discriminatrion à tous les services disponibles sur le web, en précisant que les messageries instantanées et la Voix sur IP sera possible (à noter que Bouygues Télécom prévoit la voix sur IP en 2010 sur son réseau mobile).

Il est toutefois précisé que les offres internet mobile seront soumises à des limitations que l'on retrouve chez les autres opérateurs : réduction du débit en cas de dépassement d'un certain volume de téléchargement (data).

Second Point : le réseau
FRee Mobile précise que son réseau sera constitué de stations à la dernière norme HSDPA, proposant un débit crête de 28 Mbits/sec. Le réseau utilisera une architecture NGN (out IP), avec un coeur de réseau mutualisé entre réseau fixe et réseau mobile. Ce dernier point permettra à Free Mobile de proposer un accès illimité à internet, mais également des offres de convergence fixe/mobile, de géolocalisation, d'espace mémoire, ou encore de paiement mobile. Des offres de téléchargement, ou de streaming vidéo sont prévus.

La couleur est annoncée, une offre quadruple plays, à l'instar d'Ideo de Bouygues Télécom, sera proposée.

Concernant la partie transfert de données, Free Mobile s'appuera sur les activités fixe de Free, en particulier sur le réseau WiFi communautaire de Free. S'ajouteront à cela par la suite des accès Wimax ou Femtocell, selon la zone géographique dans laquelle on se trouvera.

Free Mobile fera comme ses concurrents Orange, SFR et Bouygues en déployant des Hot-spots WiFi dans des lieux publics.

Free Mobile s'est engagé à ouvrir son offre commerciale dans un délai de deux ans après obtention de sa licence, c'est à dire fin 2011. Pour cela il s'appuera sur l'infrastructure réseau 3G qu'il devra déployer (25% du territoire dans deux ans), mais il devra compléter cette offre avec un accord d'itinérance 2G qu'il devra conclure avec un des trois opérateurs mobiles en place.

Troisème point : le contenu
Free Mobile précise qu'il mettra à disposition de ses abonnés des contenus et bouquets de services similaire à ce qui est proposé sur son réseau fixe. La quasi-totalité des services multimédias développés par Free Haut Débit sera disponible aux abonnés Free Mobile. La TMP (Télévision Mobile Personnelle) fait parti des services prévus.

Quatrième point : diversité des offres
Free Mobile devrait proposer une large palette d'offres mobiles, du pré-payé au forfait mobile. C'est une rupture avec son mode de fonctionnement traditionnel. Des offres d'entrée de gamme et de milieu de gamme seront proposées. Un seul point commun, les offres Forfaits proposeront toutes un accès à l'internet mobile.

Une offre Clé 3G sera également disponible.

A noter que toutes ces offres seront sans engagement. Concernant les téléphones mobiles, ils seront proposés sur les offres Forfaits, mais sans subvention (contrairement à la concurrence). Free Mobile proposera la possibilité de payer ce terminal en étalant son prix sur plusieurs mois.

Une offre à moins de 20 € sera proposée au lancement de l'offre commerciale incluant 3 heures vers les mobiles.

Le réseau Free Mobile sera ouvert à la concurrence, puisque l'Arcep lui impose de proposer une offre de détail aux MVNO. Free Mobile s'engage à ce niveau à proposer des tarifs inférieurs à la législation en vigueur sur ce point.

Cinquième point : la concurrence
Il est à noter que Free Mobile ne pourra pas se lancer dans une guerre des prix. Le nouvel entrant devra amortir ses infrastructures réseau et de fait son coût à la minute de communication sera plus élevé que ceux de la concurrence. Une guerre des prix mettrait en péril le nouvel opérateur. Les autres déjà en place ont les rein plus solides.

A noter aussi qu'il n'est pas possible de comparer les prix qui seront pratiqués par Free Mobile par rapport à la concurrence. En effet, ces tarifs n'incluent pas la subvention du terminal, ce qui est de coutume chez les concurrents.

Free Mobile ne prévoit pas de subventionner le terminal mobile. Il prévoit par contre de proposer des terminaux à prix coûtant, avec la possibilité d'étaler le règlement sur plusieurs mois. Cela signifie aussi que contrairement aux annonces purement marketing de Free sur le fait de diviser la facture mobile par deux, la réalité des faits sera toute autre. Les tarifs ne seront pas comparables.

Sixième points : contrainte techniques
Un point important reste à prendre en compte dans l'offre Free Mobile. L'opérateur ne dispose que d'un tier de licence. Cela signifie qu'à terme, le réseau mobile ne sera dimensionné qu'en fonction de la capacité du réseau. Cette contrainte a forcément un impact sur la partie internet illimité. Un quota devra être mis en place pour pouvoir absorber l'augmentation du nombre d'abonnés. Pour pouvoir proposer l'internet illimité, Free Mobile s'appuiera sur les autres technologies de transmission de données que sont le WiFi ou le Wimax, bien entendu dans la limite de la couverture. Chaque Freebox Wifi fera office de hotspot WiFi, réseau complété par des hotspots dans les lieux publics.

Septième point : engagement sur l'emploi et distribution des offres
Free Mobile prévoit la création de 5000 emplois directs d'ici la fin 2018, ainsi que de 8000 emplois indirects. Free Mobile estime par ailleurs que son activité ne devrait pas avoir d'impact sur les effectifs des opérateurs mobiles en place.

Au niveau de la distribution des offres, encore une nouveauté pour l'opérateur. Celui-ci indique qu'il mettra en place une stratégie de distribution multi canaux. Un réseau de boutiques propriétaires et franchisées sera mis en place. Ce réseau sera complété par la commercialisation des offres sur des canaux de distributions comme les grandes enseignes de distribution.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus