Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Le torchon brûle entre Orange et Canal+

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Contactez-nous au 09 87 67 94 83 (lundi-vendredi 9H-21H ; samedi 10H-19H) ou déposez une demande de rappel gratuit. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Contactez-nous au 09 87 67 94 83 (lundi-vendredi 9H-21H ; samedi 10H-19H) ou déposez une demande de rappel gratuit. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. En savoir plus Annonce

BOX INTERNET - MOBILE :
Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Choisissez dès maintenant la meilleure offre de nos fournisseurs partenaires.
Souscrire en ligne. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. Notre service téléphonique étant actuellement fermé, nous vous invitons à souscrire en ligne directement chez nos partenaires. En savoir plus Annonce

Trop c'est trop pour Bertrand Meheut, PDG de Canal Plus. Orange lance une offre qui, selon lui, devient un concurrent pour les télévisions payantes. On apprend par le Figaro que l'ancien PDG de TPS, Emmanuel Florent, pourrait rejoindre Orange. Une annonce qui fait suite à l'acquisition par Orange d'une partie des droits du football et également à l'arrivée de l'offre Orange cinéma et séries.

Bertrand Meheut a accordé une interview au Figaro dans laquelle il réagit à l'offre d'exclusivité d'Orange sur des films et des séries, suite à un accord passé avec Warner Bros, Gaumont et la chaîne HBO.

Canal+, après le rachat de TPS, était devenu un quasi monopole pour la diffusion de chaînes payantes et avait dû s'engager sur un certains nombre de contraintes, dont celle de contribuer au financement de la création française. Pour le PDG de Canal+, Orange constitue un bouquet de chaînes payantes concurrentes de Canal+, et doit donc être soumis aux mêmes règles : "La question est de savoir si Orange a le droit d'acquérir des contenus en les finançant par les bénéfices de sa situation dominante sur les réseaux des télécoms".

Rappelons qu'Orange est en position dominante sur le marché de l'ADSL en France et du Triple-Play, avec 49,4% de parts de marché, et devient un concurrent sérieux dans l'audiovisuel. A ce titre, il devrait être soumis aux même règles. France Télécom dispose par ailleurs de moyens financiers supérieurs à ceux de Canal+. Bertrand Meheut estime que les règles de la concurrence doivent être les mêmes pour tout le monde, et donc que "les offres d'Orange devraient être disponibles chez les distributeurs. Ensuite, il serait logique qu'Orange soit clairement soumis aux mêmes règles de financement que les médias".

Le PDG de Canal+ souhaite également "que les pouvoirs publics acceptent de revoir les règles anticoncentration des médias qui empêchent ces derniers de se développer et de constituer des groupes capables de rivaliser avec les télécoms". Bertrand Meheut n'exclut pas par ailleurs de saisir les autorités pour un recours anti-concurrentiel.

Rappelons toutefois que Canal+ appartient au Groupe Vivendi, lui-même actionnaire majoritaire de SFR à hauteur de 56%, et également de Neuf Cegetel, qui fait l'objet d'une OPA amicale par SFR. On pourrait imaginer des accords exclusifs entre Canal+ et SFR/Neuf Cegetel, ce dont s'inquiète la concurrence. Rappelons qu'Orange a menacé d'un recours au Conseil d'Etat si le dossier de la fusion entre SFR et Neuf Cegetel ne passait pas devant le conseil Concurrence. Vivendi se défend en précisant qu'il a pris pas moins de 8 engagements pour satisfaire les règles de la concurrence.

C'est au tour d'Orange et France Télécom de subir les foudres de Vivendi/Canal+/SFR... L'arroseur arrosé.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus