Réseau Numericable en FTTH : l'ARCEP va veiller sur les plans d'Altice

Internet
difference cable fibre

Altice France veut couvrir en FTTH les prises câble FTTB. L'ARCEP rappelle les règles concernant le FTTH, notamment pour les immeubles et les quartiers.

Mi-avril, Altice France a présenté ses perspectives pour l'année 2019. L'opérateur en a profité pour annoncer le déploiement de la fibre FTTH dans les tuyaux de câbles de Numericable. Il veut ainsi convertir les 9,372 millions de prises câble FTTB en prises FTTH, dès 2020, et éviter les problèmes avec le terme "fibre".

L'annonce du remplacement du câble par la fibre n'a pas été du goût de tout le monde, l'ARCEP en tête. Interrogée, l'Autorité nous renvoie à son avis sur l'engagement de SFR sur la zone AMII en juin 2018 : "Ces constats appellent ainsi à la plus grande réserve sur les mesures proposées par SFR concernant la modernisation des réseaux existants dans la mesure où elles remettent en cause l’équilibre entre opérateurs et propriétaires résultant de la loi de modernisation de l’économie de 2008 et seraient également source d’inefficacité économique dans les déploiements. De telles mesures pourraient contrarier la dynamique des déploiements et s’avèreraient ainsi contre-productives au regard de l’objectif d’accélération des déploiements"

Le réseau de Numericable se situe dans des grandes villes et villages, notamment dans des zones très denses ou dans des zones AMII. Les immeubles et les habitations couverts par le réseau de Numericable sont maintenant couverts par le réseau FTTH d'un opérateur fibre (Orange, SFR, Free, Covage,...). L'ARCEP rappelle que les réseaux FTTH sont soumis à des conventions avec les propriétaires ou la copropriété. Un immeuble ne peut pas être fibré par Altice France sur le réseau Numericable si un réseau FTTH est déjà présent. La conversion risque d'être plus réduite que prévue.

Commentaires