L'ANFr a détecté 8 smartphones au-delà du DAS maximum

Téléphonie

<p>L'ANFr a procédé à un bilan de sa campagne de tests des téléphones portables et de leur DAS. Sur les 51 modèles testés, 8 ont été déclarés non conformes, deux modèles ont été arrêtés de commercialisation et 6 ont été mis à jour pour être aux normes.</p>

L'Agence Nationale des Fréquences (ANFr) a publié un bilan de sa campagne de test des smartphones pour le premier semestre.

Dans cette campagne, 51 smartphones ont été testés. 43 téléphones ont été conformes aux normes : un DAS tronc moyen de 1,16 W/kg (de 0,6 à 1,97 W/kg) et un DAS tête de 0,31 W/kg (de 0,18 à 0,47 W/kg). Mais 8 téléphones portables n'ont pas respecté la norme de 2 V/kg pour les DAS. L'agence a alerté les constructeurs concernés pour effectuer les modifications appropriées.

Sur les 8 modèles, 6 ont pu recevoir une mise à jour pour revenir dans les normes : Huawei Honor 8, Echo Star Plus, Alcatel PIXI 4, Wiko Tommy 2 vendus chez Bouygues Telecom, Hisense F23 et Wiko View. Mais deux téléphones portables ont été retirés du marché : l'Orange Hapi 30 et le Neffos X1. Le premier devait revoir la conception du smartphone tandis que le second ne parvenait pas à descendre sous la barre des 2 W/kg.