[Brève] UFC-QueChoisir attaque SFAM et FNAC pour pratiques commerciales trompeuses

Business

<p>L'association UFC-QueChoisir a porté plainte contre le courtier SFAM et le distributeur FNAC pour pratique commerciale douteuse. La première pour ne pas respecter certains engagements contractuels et promotionnels, et le second pour un discours publicitaire trompeur concernant les assurances. De plus, l'UFC a saisi l'Autorité de la Concurrence pour des problèmes concernant les liens entre SFAM et FNAC-Darty.</p>

L'UFC-QueChoisir a fini par passer à l'action contre le courtier en assurances de produits électroniques, la SFAM, et le distributeur de biens électroniques, FNAC-Darty. L'association de consommateur a porté plainte contre le courtier et le distributeur pour pratiques commerciales trompeuses.

La SFAM propose des promotions aux nouveaux assurés : un remboursement de 30€ à la souscription et un mois d'assurance offert, principalement, une résiliation sans frais dans les 30 premiers jours, des cadeaux, tels que des smartphones, ou un remboursement différé suivant les mois d'ancienneté jusqu'à 100€. Ces promotions sont présentées par des vendeurs partenaires, notamment les vendeurs FNAC, ou par des campagnes de mailing. Problème : le remboursement de 30€ est à demander sur un site dédié indiqué en petit et fin de contrat, comme le mois offert ou le remboursement par l'ancienneté, et les 30€ immédiats sont soumis à un contrat valide et en cours d'exécution (donc hors période de résiliation sans frais). Les cadeaux sont souvent proches d'être obsolètes (iPhone 5S, notamment) et obtenus dans les 4 mois avec réclamation.

Les contrats d'assurance proposés par les vendeurs de SFAM ou de ses partenaires sont souvent très (trop) complets (vol, casse, oxydation toute cause et perte avec franchise) mais également très onéreux (22,98€/mois). Intéressants pour des appareils de 1000€, moins pour des appareils d'entrée ou de milieu de gamme (moins de 500€), alors que la SFAM propose des contrats adaptés et moins chers. De plus, l'association a reçu des plaintes de consommateurs concernant des prélèvements indus.

Face aux discours des vendeurs et les réponses évasives de SFAM et de la FNAC, l'UFC-QueChoisir les envoient devant les tribunaux. De plus, l'association a saisi l'Autorité de la Concurrence pour demander si les liens entre SFAM et FNAC-Darty ne posent pas de problème. En effet, SFAM est actionnaire à 11% de FNAC-Darty et le PDG de SFAM, Sadri Fegaier, est gérant de 4 franchises FNAC. FNAC-Darty seraient-ils obligés de proposer des contrats d'assurance SFAM ?

Commentaires