Infos - Souscription

09 75 18 80 51

La traduction LSF bientôt incluse dans les offres

Logo ARCEP

En application de la loi sur le Numérique, les opérateurs devront proposer des services de traduction simultanée (écrite et visuelle) à ses clients mal-voyants ou sourds. Ils ont jusqu'au 7 octobre pour s'y conformer. Une bonne occasion pour regarder les propositions des opérateurs pour les personnes handicapées.

La loi sur le Numérique votée en 2016 prévoit des obligations pour les opérateurs concernant les personnes handicapées et les opérateurs télécoms. Les opérateurs devront fournir des solutions de traduction simultanée pour les personnes ayant un handicap visuel ou auditif. L'ARCEP va fournir des indicateurs pour les mesures de qualité de service.

Un service de traduction audio et textuel dès le 7 octobre

A partir du 7 octobre, les opérateurs devront fournir un service de traduction simultanée en texte ou en vocal pour les personnes sourdes, malentendantes, aveugles ou aphasiques. Ce service sera proposé avec une limitation raisonnable : 1 heure par mois, utilisable du lundi au vendredi de 8h30 à 19h hors jours fériés. A partir du 1er octobre 2021, la limitation augmente à 3h par mois, jusqu'à 21h en semaine et est disponible de 8h30 à 13h le samedi. A compter du 12 octobre 2026, la limitation passe à 5h par mois et 24/7.

Les services de traduction seront inclus dans les offres des opérateurs télécoms, en fixe comme en mobile

Des indicateurs permettront à l'ARCEP de vérifier le respect des obligations. Les opérateurs des 4 zones (métropole, Antilles-Guyane, îles de l'océan Indien (La Réunion et Mayotte) et Saint Pierre-et-Miquelon) devront fournir les indicateurs suivants les techniques utilisées :

  • interprétation langue française, Langue des Signes Française (LSF)
  • traduction automatique en LSF (LSFA - Automatisée)
  • codage en Langage Parlé Complété (LPC)
  • transcription textuelle humaine (TTH)
  • vocalisation textuelle, transcription textuelle automatisée (TTA)
  • transcription langage parlé complété (LPCA)
  • communication adaptée à surdité (CAS)
  • communication adaptée à l'aphasie (CAA)

Ces derniers devront fournir, par technique, le nombre d'utilisateurs uniques, le nombre de conversations, la durée des conversations et la charge d'appels pour mesurer l'intensité des usages et la disponibilité du service, le temps d'attente et la satisfaction des utilisateurs pour la qualité du service. L'ARCEP n'indique pas si elle les publiera ou pas.

L'ARCEP espère un taux de disponibilité de 99% et un taux de prise en charge en moins de 3 minutes de 70%.

Les opérateurs déjà sur le coup

Orange propose déjà des services et offres adaptés aux personnes handicapées avec ses offres Autonomie. Le forfait Motamo Max offre SMS/MMS illimités et 1Go de Data 4G en France métropolitaine comme depuis la zone Union Européenne (Andorre et Suisse inclus) pour 11€/mois avec engagement de 12 mois. L'opérateur fournit également un accès au service client via LSF le mardi et le jeudi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30 et par téléphone en semaine de 9h à 18h. En matière de sous-titrages, Orange fait appel aux services de RogerVoice, où les abonnés Orange bénéficient de 50% de réduction sur les forfaits de communications.

En dehors d'Orange, les autres opérateurs n'ont pas d'offres spécifiques. SFR propose un service client en LSF ou tchat en semaine de 9h à 18h. Free propose également un service d'assistance en LSF avec Face-to-Free tandis que Coriolis propose un service client en LSF et en chat pour les personnes handicapées. Pour les autres opérateurs, l'accès est encore à créer.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.