Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Encore des smartphones Android verrolés dès le lancement

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

L'éditeur en sécurité Avast annonce un nouveau lot de smartphones Android avec des malwares pré-installés dans les firmwares et les interfaces de certains constructeurs. Avast a détecté un adware Cosiloon dans plusieurs tablettes et smartphones, d'Archos à ZTE en passant par Archos, Auchan et MEO (Altice).

L'éditeur de solutions de sécurité Avast a publié une étude sur un nouveau malware dans les appareils Android.

En effet, certains appareils comprennent des versions vérolées d'Android avec un adaware, nommé Cosiloon. Ce dernier affiche des publicités en surimpression d'applications, ou même depuis les écrans de déverrouillage ou d'accueil. Ce dernier utilise également une obfuscation forte, empêchant les antivirus Android de les supprimer facilement.

Avast estime à plusieurs milliers d'utilisateurs avec un peu moins de 18 000 appareils, dont des modèles en France. En effet, l'éditeur a publié une liste des modèles concernés. En France, une dizaine de modèles d'Archos sont concernés : smartphones 70b Neon, 70b et 80b Hellium, et tablettes 80c Xenon, 101b Xenon v2, Bush 8 et 10, Bush Spira b1 8" et 10.1. Trois appareils de marque Auchan sont également concernés : le smartphone Qilive Q5, les tablettes Selecline 10.1 et Qilive 10.1 Premium. Chez ZTE, 7 modèles sont concernés : E7t, E8Q+, E8QP, E8TL, E10TL, E10Q et MF Login 4.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.