25 candidatures pour la 3G et 4G en outremer

Mobile

<p>Après un appel à candidature, l'ARCEP a reçu 25 candidatures pour l'attribution de fréquences 3G et 4G.</p>

En février dernier, l'ARCEP a lancé l'attribution de licences de téléphonie 4G dans les DOM, mais également des licences 2G et 3G en Guadeloupe, Guyane et Martinique, reprises à un opérateur n'ayant pas lancé la moindre couverture.

L'ARCEP a reçu 25 candidatures pour ces licences. Les licences sont attribuées par zones :

  • Guadeloupe - Martinique :
    • Dauphin Telecom
    • Digicel Antilles Guyane (fréquences 2G/3G)
    • Free Mobile
    • Nomotech
    • Orange Caraïbes (fréquences 2G/3G)
    • SFR Caraïbes (fréquences 2G/3G)
  • St Barthélemy - St Martin :
    • Dauphin Telecom (fréquences 2G/3G)
    • Digicel Antilles Guyane
    • Free Mobile
    • Orange Caraïbes
    • UTS Caraïbes (fréquences 2G/3G)
  • Guyane Française :
    • Dauphin Telecom
    • Digicel Antilles Guyane (fréquences 2G/3G)
    • Free Mobile
    • Guyacom
    • Orange Caraïbes (fréquences 2G/3G)
    • SFR Caraïbes (fréquences 2G/3G)
  • La Réunion :
    • Orange Réunion (fréquences 2G/3G)
    • SFR Réunion (fréquences 2G/3G)
    • Telco OI (Iliad - Hiridjee, fréquences 2G/3G)
    • Zeop Mobile
  • Mayotte :
    • BJT Partners
    • Orange Réunion (fréquences 2G/3G)
    • SFR Réunion (fréquences 2G/3G)
    • Telco OI (Iliad - Hiridjee, fréquences 2G/3G)

Les opérateurs 2G/3G en outre-mer demandent ainsi l'accès à une licence 4G. A la Réunion et en Mayotte, les opérateurs locaux (Zeop et BJT Partners) tentent d'obtenir une licence 4G. Dans les Antilles, les opérateurs de Guadeloupe-Guyane-Martinique et de St Martin-St Barthélémy essayent d'obtenir une licence dans l'autre zone. De plus, Free Mobile tente sa chance pour décrocher une licence dans les Antilles et être le quatrième opérateur dans les DOM. Nomotech (Ozone) cherche à obtenir une licence en Guadeloupe-Marinique.

Commentaires