Infos - Souscription

09 75 18 80 51

L'ARCEP publie son premier observatoire des services Internet

Retardé, l'ARCEP publie enfin son premier observatoire de la qualité des services Internet. Mais ce premier essai cause de gros problème dans la qualité des résultats et a permis la détection de bugs dans les procédures de mesures. Ces premiers résultats ne sont donc pas exploitables pour la comparaison.

Depuis 2009, les opérateurs ayant plus de 100 000 abonnés (par technologie : DSL, câble et FTTH) doivent fournir à l'ARCEP les résultats de la qualité des services fixe et Internet. Depuis cette année, l'ARCEP demande aux mêmes opérateurs de fournir la qualité de leurs services Internet. L'ARCEP demande aux opérateurs des indicateurs sur les débits descendants et montants, la latence, les pertes de paquets, la navigation Web, la lecture de vidéo en streaming et le téléchargement P2P.

L'ARCEP publie le premier observatoire de la qualité des services Internet. Mais l'Autorité prévient : cette première campagne de test a subi de nombreux bugs et trouvé des défauts dans les tests réalisés par les opérateurs. La campagne de tests se fait sur différentes configurations : ligne cuivre courte (DSL 1 à 1,5 km et <21 db), ligne cuivre moyenne (DSL 1,5 à 3 km et 21 à 43 db), ligne cuivre longue (DSL >3km et >43 db), ligne câble (30 Mbps) et FTTLA (>100 Mbps) et FTTH (>100 Mbps) dans 8 agglomérations (Dijon, La Garenne-Colombes, Marseille, Nantes, Paris, Schiltigheim, Toulouse et Villeurbanne). 5 opérateurs ont dépassé les 100 000 abonnés : Bouygues Telecom (BBox Sensation en DSL, câble et FTTLA), Free (Freebox Revolution en DSL), Numericable (LaBox Power en câble et FTTLA), Orange (Livebox Jet en DSL et FTTH) et SFR (La Box de SFR en DSL et FTTH). Mais Orange est recalé pour son offre Livebox Jet Fibre parce qu'elle ne respecte pas les 30% de parts de marché dans la gamme Livebox Fibre. Free et SFR étant les seuls à proposer de l'IPv6, les tests ont été réalisés en IPv4.

Sur le débit descendants, la moyenne des débits observés atteint :

  • autour de 4 Mbps pour les lignes ADSL longues
  • autour de 10 Mbps pour les lignes ADSL moyennes
  • autour de 15 Mbps pour les lignes DSL courtes
  • autour de 30 Mbps pour les lignes de câbles
  • entre 90 et 150 Mbps pour les lignes FTTLA
  • entre 150 et 350 Mbps pour les lignes FTTH

Sur le débit montant, la moyenne des débits observés atteint :

  • autour de 0,6 Mbps pour les lignes ADSL longues
  • autour de 0,9 Mbps pour les lignes ADSL moyennes
  • autour de 1 Mbps pour les lignes DSL courtes
  • autour de 1,5 Mbps pour les lignes de câbles

L'ADSL n'atteint qu'un débit de 1 Mbps en débit montant tandis que le VDSL atteint 10 Mbps en montant et le câble et le FTTx est limité par l'opérateur (1 Mbps en câble, 50 ou 200 Mbps en FTTH). Mais, du fait d'un problème sur les modules de tests, le FTTLA et FTTH sont retirés dans .

Sur la latence, la moyenne observés atteint :

  • entre 32 et 70 ms pour les lignes ADSL longues
  • entre 27 et 65 ms pour les lignes ADSL moyennes
  • entre 27 et 65 ms pour les lignes DSL courtes
  • entre 20 et 58 ms pour les lignes de câbles
  • entre 23 et 60 ms pour les lignes FTTLA
  • entre 6 et 50 ms pour les lignes FTTH

La latence du FTTLA est supérieur au câble seul à cause du changement de câble vers la fibre.

Pour la navigation Web, l'ARCEP décompose par opérateur :

  • SFR FTTH à 1,3s
  • Numericable FTTLA à 2,3s
  • Bouygues Telecom FTTLA à 2,2s
  • Bouygues Telecom et Numericable sur câble à 2,1s
  • Bouygues Telecom en DSL de 2,1s (court) à 2,9s (long)
  • Orange en DSL de 2,4s (court) à 2,8s (long)
  • SFR en DSL de 2,9s (court) à 3,6s (long)
  • Free en DSL de 3,2 (court) à 3,3s (long)

Pour le test du streaming, une erreur s'est produit pour les lignes ADSL longues : les vidéos se sont lancés en HD 720p alors qu'elle aurait du être en 360p. Les scores du streaming sont notés sur 5 et calculés en fonction de la disponibilité, du temps de négociations, de la fluidité, du nombre de ruptures et le temps de rupture :

  • SFR FTTH : 4,7/5
  • Numericable câble et FTTLA : 4,8/5
  • Bouygues Telecom câble et FTTLA : 4,7/5
  • Bouygues Telecom en DSL : 4,7/5
  • Orange en DSL : 4,6/5 (court) et 4,5/5 (moyen)
  • SFR en DSL : 4,4/5 (court) et 4,3/5 (moyen)
  • Free en DSL : 3,6/5

Pour le test de téléchargement P2P, les testeurs ont téléchargé la dernière version de la distribution Linux Ubuntu en utilisant le protocole BitTorrent. Eelle a pu être téchargée avec un débit moyen de :

  • 60 Mbps avec SFR FTTH
  • 41 Mbps avec Numericable FTTLA
  • 40 Mbps avec Bouygues Telecom FTTLA
  • 29 Mbps avec Bouygues Telecom ou Numericable sur le câble
  • Bouygues Telecom en DSL : de 3,5 à 16,5 Mbps
  • Orange en DSL : de 3 à 15 Mbps
  • SFR en DSL : de 2,5 à 14,5 Mbps
  • Free en DSL : de 3,5 à 15,5 Mbps

"Compte tenu du recul limité et des risques inhérents au lancement de tout nouveau dispositif de ce type, l'ARCEP invite le lecteur à la prudence quant à l'interprétation des données publiées dans ce premier rapport de synthèse qui correspond à un exercice test". L'ARCEP demande donc de ne pas prendre en compte ces résultats du fait du grand nombre de bugs et d'erreurs dans les tests.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.