Infos - Souscription

09 75 18 80 51

La technologie NFC sur Android : à quoi ça sert et comment ça fonctionne ?

nfc

Arrivé en France en 2011, aujourd’hui présent sur la plupart de nos smartphones et de nos cartes bancaires, le NFC permet de transmettre des informations d’un appareil à un autre de façon automatique et très rapidement, et sans qu’il n’y ait besoin d’appariement. Retrouvez toutes les réponses à vos questions à travers ce dossier complet consacré à la technologie NFC. 

  • L'essentiel
  • La technologie NFC permet de transférer des données entre deux terminaux à la manière du bluetooth.
  • Le NFC a de multiples applications et permet par exemple d'effectuer des paiements ou d'accéder à des informations particulières via les "tag NFC"
  • Il est possible de bénéficier du NFC sur Android mais désormais également du NFC sur iOs

Technologie NFC : Un bluetooth amélioré

La technologie NFC (Near Field Communication) ou CCP (Communication en Champs Proche, en français) est une technologie qui permet à deux terminaux qui sont très proches (moins de 4 cm de distance) de s’envoyer des données de façon très rapide (moins d’une seconde).

Extension de la norme ISO/CEI 14443, dérivée de la technologie RFID, elle utilise des vitesses faibles (entre 106 et 414 kbps) et ne nécessite aucun appariement (contrairement au bluetooth par exemple), ce qui permet à deux périphériques de communiquer automatiquement dès qu’ils sont proches l’un de l’autre.

Trois modes de fonctionnement différents pour la technologie NFC

Le NFC peut fonctionner de trois façons différentes :

  • Le mode émulation de carte, qui permet d’utiliser un appareil muni du NFC comme d’une carte sans contact. Couplé à un smartphone, le NFC se met en relation avec la carte SIM, où peuvent être stockées des données chiffrées. Ainsi, le NFC permet de transformer votre appareil mobile en carte de NFC paiement Android sans contact, en carte de fidélité, en titre de transport, etc.
  • Le mode lecteur, qui transforme votre terminal mobile en lecteur de « tags » (étiquettes électroniques), ce qui permet d’obtenir des informations ou de lancer une application de manière automatique sur votre téléphone. Ce mode de fonctionnement peut par exemple être utilisé dans un parcours de musée, où vous pourrez en savoir plus sur telle ou telle oeuvre en approchant votre smartphone vers le tag. Ces tags permettent également de connaître la traçabilité d’un produit alimentaire, l'empreinte écologique d’un jouet, ou encore le temps d'attente pour le prochain bus dans un abribus équipé.
  • Le mode peer to peer, qui permet d’échanger des informations entre deux périphériques équipés du NFC. Ainsi, vous pouvez par exemple transférer des photos, des vidéos ou des textes d’un appareil à un autre en ayant seulement à les rapprocher l’un de l’autre.
Un tag NFC, qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez peut-être le flash code, ce symbole qu’il faut prendre en photo afin d’obtenir une information via votre connexion internet. Le tag NFC, lui, fonctionne un peu de la même manière, sauf qu’il n’y a plus besoin de prendre de photo, ni d’avoir accès à internet : équipée de la technologie NFC, ces étiquettes électroniques permettent d’accéder à des informations qui vous intéressent en ayant juste à approcher votre smartphone près d’une de ces petites étiquettes. Programmable soi-même sur internet, les tags présentent également l’avantage d’être des cibles passives : composés d’une puce et d’une antenne, ils fonctionnent sans alimentation

Comment savoir si son smartphone est équipé de la technologie NFC ?

Alors que Sony a été la première marque à mettre une puce NFC dans ses mobiles, aujourd'hui, la plupart des téléphones Android sont équipés du NFC et certains appareils d'Apple abritent également NFC sur iOS, preuve que la technologie NFC a conquis son marché. Pour l’activer sur son téléphone, il suffit de se rendre dans les paramètres de connexions sans fil de son appareil, puis la mettre en marche.

Attention, il peut  arriver que certains modèles de portables plus anciens ne possèdent pas la technologie NFC sur Android, et encore moins sur iOS s'il s'agit d'un vieil iPhone. Dans ce cas là, certains opérateurs peuvent la proposer comme une option supplémentaire avec votre forfait.

Vous souhaitez profiter d'un smartphone NFC avec un forfait mobile adapté à votre consommation ? Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h) ou demander à vous faire rappeler gratuitement.

Quid de la sécurité ?

Pour les défenseurs du NFC, le transfert de données entre deux appareils équipés du NFC est extrêmement bien sécurisé pour deux raisons principales : le respect de normes (14443 et FeliCa) utilisant des algorithmes de chiffrement et d'authentification, ainsi que la courte distance nécessaire pour communiquer entre deux appareils équipés du NFC, qui réduit automatiquement le risque de vol des données.

Du côté des récalcitrants, on pointe du doigt des failles de sécurité qui pourraient gravement nuire aux utilisateurs du NFC : début 2016, le Chaos Computer Club, un groupe de hackers allemands, a par exemple réussi à pirater des cartes bancaires munies de la technologie NFC. Comment ? Simplement équipés d'un smartphone et d'une application spécifique, les hackers ont pu récupérer le code PIN d’un certain nombre de cartes bancaires équipées du NFC, en ayant juste posé leur téléphone sur les cartes (dans le métro par exemple). Pour remédier à ces possibles vols de données, les banques ont limité les paiements sans contact à 30 euros, et des étuis anti-piratages censés intercepter les ondes ont été créés. On peut également évoquer le problème du regroupement de toutes vos données au sein d’un seul et unique terminal ce qui, en cas de perte ou de vol, vous laissera complètement démuni.

Enfin, en utilisant régulièrement le NFC téléphone, vous créez tout un tas de données sur vos habitudes de consommation, qui peuvent être exploitées à des fins commerciales à votre insu. Heureusement, un encadrement strict de cette technologie est prévu par la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), l’organisme qui est censé veiller au grain concernant la protection des données des consommateurs.

L’extension du NFC en France à travers le monde

En France, même si plusieurs expérimentations ont eu lieu dès 2005 dans plusieurs villes, on reste assez frileux concernant le développement du NFC, qui a commencé à réellement être utilisé à partir de 2011, année durant laquelle un appel à projets “Déploiement des services mobiles sans contact NFC”, doté de 20 millions d'euros, a tout de même été lancé. Une frilosité concernant le NFC qui se ressent également dans le reste de l’Europe d’ailleurs, où la plupart des gouvernements rechignent à investir trop d’argent pour permettre le bon développement du NFC.

Du côté du secteur privé, en France, les grands opérateurs se sont mobilisés afin de promouvoir le NFC, sans pour autant y apporter une importance primordiale. Ainsi, on peut tout de même noter qu’en 2008 par exemple, Orange, Bouygues, SFR se sont réunis au sein de l'AFSCM (Association française du sans contact mobile) pour créer la marque Cityzi ,dont vous avez déjà vu le logo, et qui vise, grâce à une signalétique commune, à faciliter l'identification entre les téléphones mobiles et les services sans contact compatibles.

Aux Etats-Unis, le NFC est aussi apparu assez tardivement, au début des années 2010. Mais poussés par la concurrence agressive qu’entretiennent entre eux les grosses entreprises du secteur privé que sont Google (notamment avec Google Wallet, son portefeuille électronique), Paypal et Amazon, qui ont implanté massivement cette technologie dans tous leurs smartphones et autres cartes de crédits, les Américains ont à peu près rattrapé leur retard de développement de cette technologie qu’ils avaient avec les pays asiatiques.

Car du côté du Japon et de la Corée du Sud par exemple, la fonction NFC a commencé à être exploitée à fond dès 2004. Aujourd’hui, les smartphones, mais aussi les sociétés de transport ou encore les magasins ont énormément développé cette technologie, faisant de leurs pays des leaders de l’internet des objets et de la ville intelligente.

Meta Description: 
Le NFC est une technologie qui permet de connecter très simplement et très vite deux appareils entre eux. Petite soeur du bluetooth, elle est aujourd’hui présente dans la plupart de nos smartphones et de nos cartes bancaires.
 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus