Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Pourquoi les opérateurs jouent-ils la carte des ventes privées ?

Les ventes privées des opérateurs et des fournisseurs

Free est le premier opérateur à s'être lancé dans la vente privée, en partenariat avec vente-privee.com. Dans ce dossier pratique, découvrez quel intérêt les opérateurs ont à proposer ce type de promotions, ainsi que les avantages et les inconvénients pour les abonnés.

Vous souhaitez connaître les promotions du moment ? Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-21h ; samedi 10h-19h) ou demander à vous faire rappeler gratuitement.

Aujourd’hui, les sites de ventes privées, tels que vente-privee.com ou showroomprive.com, comptabilisent chacun quelques dizaines de millions de membres actifs, pour un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros chaque année. Basés sur le principe du déstockage, ces sites proposent divers produits de marque, à des prix défiant toute concurrence. Vêtements, accessoires de mode, ustensiles de cuisine, alimentation ou encore vin, il est possible de réaliser des économies conséquentes en s’inscrivant sur l’un deux. En 2010, l’opérateur Free a créé l’événement en s’associant avec le site vente-privee.com. Il propose alors un abonnement Internet à prix cassé, directement sur le site de vente en ligne. Une première dans le monde des fournisseurs d’accès à Internet et de la téléphonie mobile. Les concurrents se sont alors retrouvés dans l’obligation de proposer eux aussi des réductions, afin de rester compétitifs. Que représentent les ventes privées pour les fournisseurs ? N’y a-t-il que des avantages pour les abonnés ? Qu’ont mis en place les opérateurs pour faire face à la concurrence ? C’est ce que nous allons voir dans ce dossier pratique.

L’intérêt des ventes privées pour les opérateurs

vente privée Free

Pour les fournisseurs d’accès à Internet et les opérateurs, les sites de ventes privées représentent certains avantages, notamment en ce qui concerne le coût d’acquisition. En boutique, les vendeurs perçoivent une commission de 10€, pour chaque client ayant souscrit un abonnement Internet ou un forfait mobile. De ce fait, il est plus difficile, voir impossible pour les opérateurs de proposer des offres compétitives. Sur les sites de ventes privées en revanche, aucun vendeur ni conseiller pour assister les futurs abonnés. Ainsi, il devient tout à fait rentable pour l’opérateur de proposer des abonnements à petit prix. Commercialiser une offre sur ce type de plateforme permet également d’aller à la conquête de nouveaux clients, puisque ce sont eux les cibles des ventes privées. En effet, les forfaits proposés sur ces sites sont accessibles uniquement aux personnes n'ayant jamais fait appel aux services de l'opérateur, à l'origine de la vente. De quoi renouveler la clientèle, et même de quoi faire revenir d’anciens abonnés ! Cependant, c’est également un risque que prennent les fournisseurs. En effet, les clients peuvent alors regretter que leur fidélité ne soit pas récompensée. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains opérateurs, notamment Bouygues Telecom ou SFR, ont choisi, en réponse à la vente privée de Free, de proposer des offres promotionnelles uniquement à leurs abonnés.

Les ventes privées n’offrent pas que des avantages aux abonnés

Outre le fait de profiter d’un abonnement Internet, à des mensualités sous la barre des 5€, les ventes privées ne confèrent pas que des avantages, pour les personnes ayant souscrit ce type d’offre. Tout d’abord, il est obligatoire de créer, ou de posséder un compte sur le site de ventes privées concerné. En effet, le partenariat entre l’opérateur et le site n’est pas à sens unique, et ce dernier doit également en tirer profit, en attirant toujours plus de membres, grâce à ces ventes d’un nouveau genre. La deuxième contrainte vient de la résiliation, qui entrainera des frais, même si la période d’engagement a été respectée. Pour l’offre Freebox de Free, sur vente-privee.com, ces frais s’élèvent à 49€. Si l’abonné choisit de mettre fin à son contrat avec le fournisseur pendant la période d'engagement, il devra alors régler le reste des mensualités, en plus des frais de résiliation. Enfin, la dernière contrainte concerne l’éligibilité. Nous l’avons dit, les personnes déjà engagées auprès du fournisseur ne sont pas en mesure de profiter de la vente privée. Il est important de préciser que les clients, ayant quitté l’opérateur moins d’un mois avant la vente privée, devront réactiver leur ligne (pour un coût de 100€) pour se réabonner. De plus, il leur sera impossible de profiter de l’offre, et pourront seulement souscrire un abonnement classique.

Les ventes privées de Free

vente privée Free

La première vente privée de Free date de juin 2010. Depuis, l’opérateur a récidivé plusieurs fois chaque année, avec notamment des ventes privées en août et en novembre en 2015. En 2016, une nouvelle offre a été proposée sur le site de vente privée. L’offre, proposée conjointement par le fournisseur et le site de ventes privées, concernait la Freebox Crystal. Alors que la Freebox Révolution remportent un franc succès auprès des consommateurs, la box Crystal peine à s’écouler sur le site du fournisseur d’accès à Internet. Ces opérations ont donc pour but de liquider ce produit, grâce à une offre particulièrement alléchante : une économie de 360€ à l’année ! En effet, les membres du site vente-privee.com ont pu profiter de la box Crystal (Internet + téléphone) et de son option TV, pour seulement 1,99€. Il faut cependant rajouter à cela les frais de location. L’abonnement que propose Free en vente privée revenait donc à 4,99€ par mois en mars 2016. Une fois cette période écoulée (en mars 2017) , il reviendra à son prix initial de 31,98€.

Les détails de l’offre de mars 2015

Pour 3,99€ par mois pendant 12 mois, les abonnés peuvent profiter des appels illimités vers les fixes en France, et vers 100 autres destinations. Les appels vers les mobiles ne sont pas compris dans l’abonnement, mais font l’objet d’une option à 2,99€ par mois. La box Crystal fournit Internet à haut débit, ainsi que 200 chaînes de télévision. Pour profiter de cette offre il fallait, nous l’avons dit, posséder un compte sur le site vente-privee.com. Cependant, ce n’est pas la seule condition d’éligibilité. En effet, les personnes ayant résilié leur abonnement chez Free au cours du mois de mars n'étaient pas en mesure de profiter de l’offre. Il était également nécessaire de résider dans une zone dégroupée, d’être éligible au service de télévision, et de posséder une ligne téléphonique, active ou non. Les membres du site ont pu, une fois l’abonnement souscrit, profiter des remises proposées par l’opérateur, concernant notamment le forfait mobile à 0€ (deux heures d’appels, SMS et MMS illimités, plus 50Mo de data), ou le forfait 4G à 19,90€, proposé à 15,99€ pour les abonnés.

D’excellents résultats pour Free en 2015

Le 10 mars dernier, Free a dévoilé son bilan pour l’année 2015. Les résultats sont plutôt encourageants, avec un chiffre d’affaires de plus de 4,41 milliards d’euros, soit 5,9% de plus qu’en 2014. Cette augmentation est en réalité le fait de l’acquisition constante de nouveaux clients, favorisée par la répétition de ventes privées réalisées par l’opérateur, mais également de ses abonnements, et notamment des forfaits mobiles, proposés à des prix défiant toute concurrence. En fin d’année, ce ne sont pas moins de 270 000 abonnés Freebox qui sont venus grossir les rangs des clients du fournisseur grâce, encore une fois, aux ventes privées organisées en partenariat avec le site vente-privee.com. Cependant, ces offres promotionnelles ont également entrainé des pertes pour le fournisseur. Free signale ainsi une chute du revenu moyen par abonné, qui passe de 35,10€ en 2014, à 34,50€ pour cette année.

Que font les autres opérateurs pour rester compétitifs

Free a semé la panique chez les autres fournisseurs d’accès à Internet, après le lancement de sa première vente privée. Ne pouvant rester inactifs, suite à une telle offre de la part d’un concurrent, ceux-ci ont eux aussi décidé d’agir, pour ne pas perdre de clients. Différentes stratégies ont alors émergé : les ventes privées d'une part, mais également les promotions. Certains fournisseurs et opérateurs ont donc choisi de proposer des réductions intéressantes, mais uniquement à leurs abonnés, récompensant ainsi leur fidélité.

Les ventes privées et les promotions de SFR

SFR avait choisi de contrer la vente privée de son concurrent en juin 2015, en informant par SMS ses abonnés d’offres exceptionnelles, sur tous ses forfaits mobiles RED by SFR : les forfaits RED 3Go et 5Go ont alors fait l’objet d’une remise de 5€, contre une remise de 2€ sur les autres forfaits. En parallèle, l’opérateur a lancé les Journées Guerrières, avec d’importantes réductions sur les forfaits 4G. Cette stratégie, privilégiant les personnes déjà clientes, est une manière de dénoncer le concurrent Free, qui n’a pas souhaité récompenser la fidélité de ses abonnés. SFR avait également choisi de proposer une carte SIM à 5€, contre 10€ pour celle de Free.

vente privée Free

SFR s’est associé avec showroomprive.com, et a mis en vente en Mars 2016 sa box Starter (Fibre ou ADSL) pour 11,99€ sur 12 mois (location de la box comprise), contre 36,99€ pour le tarif habituel. Cette offre, réservée cette fois-ci aux membres du site de ventes privées, comprennait Internet, 200 chaînes de télévision, les appels en illimités vers les fixes et les mobiles en France, en Amérique du Nord et en Chine. Sans frais d’ouverture, les abonnés devaient cependant s’acquitter d’un dépôt de garantie de 29€, pour un abonnement à l’ADSL, ou de 75€ pour la fibre. De plus, SFR offrait les frais de résiliation auprès de l’ancien fournisseur.

En novembre 2017, SFR a proposé une série limitée Box Starter sur showroomprive.com, à 9,99€/mois pendant 12 mois, tout compris, au lieu de 24,99€/mois.

Les offres promotionnelles de Bouygues

En 2015, Bouygues Telecom a également choisi de contrer la vente privée de Free, en proposant des réductions sur ses forfaits 3Go, 5GO, 10Go et 40Go. De plus, l’opérateur a également donné la possibilité à ses abonnés de changer d’abonnement téléphonique, en passant d’un forfait 3Go à 5Go, et ce pour le même prix.

En novembre 2017, Bouygues proposait le forfait sans engagement B&YOU 20 Go au prix de 2,99€/mois pendant 12 mois.

Les offres promotionnelles et ventes privées de Virgin Mobile

À l’image de SFR, Virgin Mobile avait choisi de faire concurrence à Free sur son propre terrain au mois d’août 2015, en organisant une vente privée avec le site showroomprive.com. Cette vente concernait alors les forfaits 4G de l’opérateur, l’un proposé à 5,99€ par mois, au lieu de 10,99€, l’autre à 7,99€ par mois au lieu de 14,99€. Les abonnés pouvaient alors bénéficier, pendant 12 mois, des appels, SMS et MMS illimités, et 100Mo ou 1Go de data en 4G, en fonction du forfait choisi. La carte SIM de Virgin Mobile était alors commercialisée à 1€.

D'autres offres promotionnelles avec Sosh ou encore RED By SFR

Sosh proposait son forfait 40 Go à 9,99€/mois pendant en an en novembre 2017, directement sur son site.

De la même manière, RED By SFR propose en février 2018 son forfait illimité 1Go, avec une différence toutefois, puisque cette enveloppe est multipliée par 30 à vie. Ainsi, pour la somme de 10€/mois, l'on peut profiter d'un forfait avec appels illimités, SMS/MMS illimités, 30 Go de fair use (dont 3 Go depuis l'Europe).

Meta Description: 
Les ventes privées constituent un excellent moyen de réaliser des économies. Mais elles représentent également certains avantages pour les opérateurs.
 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus