Infos - Souscription

09 75 18 80 51

SAIP

Accueil > Categorie > SAIP

[Brève] L'application SAIP s'arrête

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Le gouvernement a décidé d'abandonner l'application Service d'Alerte et d'Information des Populations (SAIP) sur iOS et Android. Après deux années de mise à disposition, l'application a montré son manque d'utilité. Sur deux événements (attentats de Nice et de Trèbes), l'application n'a envoyé aucune alerte ou avec un grand retard (2h). Des bugs ont été découverts lors des exercices visant à la sensibilisation de la population.

[Brève] SAIP se met à jour pour différencier 7 nouveaux types d'alertes

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Le gouvernement a publié une mise à jour pour son application d'alertes SAIP sur Android et iOS.

[Brève] SAIP dans le collimateur d'un sénateur

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Mis en place suite aux attentats de novembre 2015, le Système d'Alerte et Information de la Population (SAIP) comprend le système d'alerte sonore, les sirènes d'alerte qui sonnent tous les premiers mercredi du mois à 12h pour maintenance, et une application mobile. L'application SAIP sur Android et iOS est lancée en juin 2016 pour l'Euro 2016.

[Brève] SAIP a fonctionné avec la fausse alerte sur Paris

Ce week-end, une fausse alerte a été donnée à Paris par des jeunes adeptes du "swating" (canular téléphonique provoquant l'intervention du SWAT aux Etats-Unis, RAID et GIGN en France). Ces derniers ont annoncé une prise d'otages dans une église de la ville, où il n'y avait rien. Le procureur de la République a lancé une procédure contre leurs auteurs pour cette fausse alerte, punie par 2 ans de prison et 30 000€ d'amendes.

[Brève] L'échec de SAIP à Nice expliqué

Le Système d'Alerte et d'Information des Populations (SAIP) a connu son premier couac lors des évènements de Nice.

Le Monde a dévoilé la série de couacs derrière le retard de SAIP, 3h après les évènements. L'éditeur Deveryware, qui a obtenu le développement pour 400 000€, a dû réaliser l'application en 2 mois, avec une date butoir au 8 juin. La société a mis une quinzaine d'ingénieurs. Ils ont également réalisé des tests grandeur nature dans plusieurs villes.