Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Ministère de l'Intérieur

[Brève] L'application SAIP s'arrête

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Le gouvernement a décidé d'abandonner l'application Service d'Alerte et d'Information des Populations (SAIP) sur iOS et Android. Après deux années de mise à disposition, l'application a montré son manque d'utilité. Sur deux événements (attentats de Nice et de Trèbes), l'application n'a envoyé aucune alerte ou avec un grand retard (2h). Des bugs ont été découverts lors des exercices visant à la sensibilisation de la population.

[Brève] Orange renvoie Google et Wikipedia au Ministère de l'Intérieur

Lunid matin, les abonnés Orange ne parvenaient pas à accéder à la page d'accueil de Google.fr, aux pages de la Wikipedia francophone (fr.wikipedia.org) ou aux pages du site de l'hébergeur OVH (ndr : également notre hébergeur). Pendant 1h, les DNS d'Orange renvoyaient les abonnés fixe et mobile vers la page du site du Ministère de l'Intérieur concernant un site lié au terrorisme.

[Brève] L'échec de SAIP à Nice expliqué

Le Système d'Alerte et d'Information des Populations (SAIP) a connu son premier couac lors des évènements de Nice.

Le Monde a dévoilé la série de couacs derrière le retard de SAIP, 3h après les évènements. L'éditeur Deveryware, qui a obtenu le développement pour 400 000€, a dû réaliser l'application en 2 mois, avec une date butoir au 8 juin. La société a mis une quinzaine d'ingénieurs. Ils ont également réalisé des tests grandeur nature dans plusieurs villes.