Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Business

Orange lance sa banque, Orange Bank, pour juillet

logo Orange Bank

Lors du Show Hello, Orange a dévoilé sa banque, Orange Bank. Ce dernier est la continuité des services de Groupama Banque, racheté par l'opérateur l'année dernière.

[Brève] Mort de Marcel Roulet, premier PDG de France Telecom et PDG de Thomson

Logo Orange

Dans un bref communiqué, Orange annonce la mort de son premier président (de 1991 à 1995), Marcel Roulet.

Free redressé sur la TVA de ses Freebox

Illustration avec une signature de contrat

Le Tribunal Administratif de Montreuil a condamné, en 2014, Free à un redressement fiscal de 3,5 millions d'euros. La Cour administrative d'Appel de Versailles l'a confirmé en 2016 et le Conseil d'Etat a rejeté le pourvoi de Free, selon la Lettre de l'Expansion.

[Brève] Altice à la place de SFR ?

logo de SFR

Le groupe de télécoms et de médias réfléchit en interne à la disparition de la marque SFR (Société Française de Radiotélécommunications). Depuis le rachat par Numericable, la réputation de la marque SFR est plombée par les problèmes de réseaux Internet et mobile. Si les fins de la marque Virgin Mobile en France, l'année dernière, et de la marque Numericable, en cours, n'ont pas de gros impact, la fin de la marque SFR va nécessiter un bon remplaçant.

[Brève] Le Conseil d'Etat confirme la condamnation d'Altice-SFR sur La Réunion

Illustration avec une signature de contrat

Lors de la fusion Numericable-SFR en 2014, l'Autorité de la Concurrence avait émis un bémol sur le cas de La Réunion. En effet, le premier opérateur de l'île, SFR Réunion (SRR), et le troisième opérateur, Only Réunion (Outremer Telecom), se retrouvent chapeautés par le même groupe, Altice. L'Autorité a demandé à Altice de vendre Only Réunion à un autre opérateur. Mais, en attendant la vente, Altice et Outremer Telecom étaient tenus de ne pas amoindrir Only Réunion et de ne pas en faire profiter SFR Réunion.

SFR, principale cause de plaintes à l'AFUTT

Résultats de l'Observatoire des plaintes 2016 de l'AFUTT

L'Association Française des Utilisateurs des Télécoms (AFUTT) a présenté son observatoire des plaintes pour l'année 2016. Le nombre de plaintes reçues à l'AFUTT a fortement augmenté avec plus de 5000 plaintes (+37%). Le déploiement des réseaux 4G et THD est une des causes mais le second fait est l'affluence des plaintes concernant un seul opérateur, SFR et ses autres marques (RED, Virgin et Numericable).

[Brève] L'OPE d'Altice sur SFR rejetée par la Cour d'Appel

Illustration avec une signature de contrat

En septembre dernier, Altice a annoncé son intention de prendre le contrôle complet de SFR, en procédant à une opération d'échange (OPE) d'actions. Contre les actions SFR, Altice proposait ses propres actions, au taux de 5 actions Altice pour 8 actions SFR. Mais l'AMF, l'Agence des Marchés Français, a décidé de bloquer l'opération.

SFR continue d'être dans le rouge

Illustration avec une signature de contrat

Altice et SFR ont présenté leurs résultats financiers pour l'année 2016. Le groupe Altice enregistre un chiffre d'affaires de 23,912 milliards d'euros (+2,7%) et un EBITDA de 8,899 milliards d'euros (+15,7%). Le groupe est porté par les opérateurs américains Suddenlink (+8,1%) et Optimum (+5,8%).

Encore une très bonne année pour Free

Illustration avec une signature de contrat

Le groupe Iliad continue ses bonnes performances poussé par Free Mobile. Le groupe a ainsi généré 4,722 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 7%, et un EBITDA de 1,675 milliards d'euros (+12,5%). Le résultat net est un bénéfice de 402,7 millions d'euros (+20,2%). La trésorerie fond à 235 millions d'euros, contre 718,5 millions en 2015, à cause du paiement de la licence 4G 700 MHz (472 millions d'euros). L'endettement atteint 1,643 milliards d'euros, soit quasiment son EBITDA.

[Brève] Samsung perd sa gouvernance globale

Illustration avec une signature de contrat

L'affaire de corruption qui touchent la présidente destituée de Corée du Sud, Park Geun-hye, atteint le groupe Samsung. Avec plusieurs hauts cadres, le vice-président et héritier de Samsung, Lee Jae-yong, a été mis en examen. Il dirigeait le bureau de stratégie du groupe qui contrôlait les filiales du "chaebol", suite au retrait du PDG Lee Byung-chul en 2008 après une attaque cardiaque.

Pages