Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] L'application SAIP s'arrête

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Après deux années d'existence, le gouvernement a décidé d'abandonner l'application SAIP. Les alertes ne seront plus envoyées à partir du 1er juin.

Le gouvernement a décidé d'abandonner l'application Service d'Alerte et d'Information des Populations (SAIP) sur iOS et Android. Après deux années de mise à disposition, l'application a montré son manque d'utilité. Sur deux événements (attentats de Nice et de Trèbes), l'application n'a envoyé aucune alerte ou avec un grand retard (2h). Des bugs ont été découverts lors des exercices visant à la sensibilisation de la population.

Les autorités ont décidé de changer de solutions pour prévenir les habitants. Le gouvernement a passé un accord avec les réseaux sociaux Facebook et Twitter ainsi que le moteur de recherche Google, l'audiovisuel public France Télévisions et Radio France, les gestionnaires RATP et Vinci Autoroutes. Des comptes d'alerte seront mis à disposition des services du Ministère de l'Intérieur. Les autorités auront accès au Safety Check de Facebook et ainsi qu'aux 30 millions de Français inscrits (contre 800 000 pour l'application). Sur Twitter, les Français devront s'abonner au compte @Beauvau_Alerte pour s'informer sur les actions en cours. Pour Google, le moteur de recherche mettra en avant les pages du Ministère de l'Intérieur lors de recherches autour d'un événement.

France Televisions (France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô, les 1eres et franceinfo: tv), Radio France (France inter, France culture, France musique, France bleu, Franceinfo: radio, fip et Mouv'), Vinci Autoroutes (Vinci Radio 107.7) et RATP diffuseront les messages du Ministère sur leurs antennes respectives ainsi que les afficheurs sur les autoroutes et dans les stations de métro.

Suite à des désaccords avec les opérateurs, le gouvernement n'utilisera pas la solution SMS-BC (SMS Broadcast), qui permet d'envoyer un SMS à tous les téléphones portables d'une zone donnée.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.