Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Axian, NJJ et Teyliom rachètent Tigo Sénégal

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

Un consortium regroupant Teyliom (Yérim Sow), NJJ (Xavier Niel) et Axian (Hiridjee), rachète le deuxième opérateur sénégalais Tigo au luxembourgeois Millicom. Il compte investir 70 milliards de francs CFA dans l'opérateur.

Après plusieurs problèmes judiciaires, la vente de Tigo Sénégal est enfin acquise par le consortium Axian-NJJ-Teyliom.

Initialement, Tigo devait être vendu à la banque Wari, via un accord de cession. Mais le groupe Millicom a décidé de résilier l'accord, coupant la cession de Tigo. Wari a déjà perdu le rachat ;d'une autre banque, la SIAB (Société Inter-africaine de Banque) en mars 2017 suite au véto des autorités bancaires sénégalaises. Ces dernières ont des doutes sur les fonds de Wari, notamment sur les fonds libyens.

Millicom a préféré se tourner sur l'offre du consortium comprenant NJJ Capital (Xavier Niel), Axian (famille Hiridjee) et Teyliom (Yérim Sow). NJJ Capital possède déjà deux opérateurs : l'opérateur suisse Salt, ancien Orange Suisse, et Monaco Telecom, l'opérateur historique monégasque. Le groupe Axian n'est pas un inconnu : il est le partenaire de Free pour Only Réunion et Free Réunion. Le groupe Teyliom est un conglomérat dirigé par l'entrepreneur sénégalais Yérim Sow. Son groupe détient une participation dans MTN Côte d'Ivoire, la filiale locale du groupe sud-africain MTN.

Le consortium veut révolutionner le marché de la téléphonie au Sénégal, face à l'opérateur historique Sonatel sous la marque Orange et Expresso. Un projet d'investissements de 70 milliards de francs CFA (100 millions d'euros) doit permettre de renforcer la couverture réseau, les services réseau (data, forfaits sans engagement, mobile banking,...) et l'acquisition de fréquences 4G.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :