Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Des résultats mitigés chez Apple, Google et Microsoft

logo Microsoft

Les trois grands Géants du Web ont publié leurs résultats pour le quatrième trimestre, celui de Noël. Apple gagne 20 milliards de dollars. Microsoft gagne 7 milliards d'euros tandis qu'Alphabet enregistre une perte de 3 milliards. Les pertes et les gains des deux derniers sont la conséquence de la réforme des taxes de Trump.

Les trois grands du Web ont publié leurs résultats pour la quatrième trimestre 2017.

Alphabet enregistre un chiffre d'affaires global de 32,323 milliards de dollars, en hausse de 24%, et un résultat opérationnel de 7,664 milliards de dollars, en hausse de 24%. Au final, le résultat net est une perte de 3,020 milliards de dollars. La perte est due à la réforme des taxes de Trump. Ainsi, Alphabet a du prévoir une provision de 11,038 milliards de dollars, soit un taux de taxes de 138%. Sans la Tax Act de Trump, Alphabet aurait dû provisionner 6,837 milliards : le résultat net aurait dû être un gain de 6,837 milliards d'euros. Google reste le pourvoyeur du chiffre d'affaires avec 31,914 milliards de dollars et un résultat opérationnel de 8,763 milliards. Si Google se porte bien, le reste du groupe est encore en perte.

Microsoft enregistre un chiffre d'affaires de 28,918 milliards de dollars, en hausse de 12%, et un résultat opérationnel de 8,879 milliards de dollars, en hausse de 10%. Le résultat atteint un bénéfice de 7,498 milliards de dollars. Mais la réforme de la Tax Act de Trump a permis d'économiser 13,8 milliards de dollars : le résultat net aurait dû être une perte de 6,302 milliards de dollars. Microsoft peut compter sur Office (+10%) dont les abonnements Office 365 (+41%), Dynamics (+9%) dont Dynamics 365 (+68%), produits Server (+18%) dont Azure (+98%) et Gaming (+8%) mais pas trop sur Windows (+4%) dont les services Windows (-5%) et les produits Surface (0%).

De son côté, Apple enregistre un chiffre d'affaires de 88,293 milliards de dollars et un résultat opérationnel de 26,274 milliards de dollars. Le résultat net est un bénéfice de 20,065 milliards de dollars. La Pomme est portée par les services (8,471 milliards de dollars, +18,11%) dont iTunes Store, Apple Pay et iCloud, les autres produits (5,489 milliards de dollars, +36,40%) dont Apple TV, Apple Watch et Beats, et les iPad (13,17 milliards de dollars, +0,68%). Mais Apple est plombé par la vente des iPhones (77,316 milliards de dollars, -1,24%) et des Mac (5,112 milliards de dollars, -4,87%). La réforme Tax Act de Trump n'a pas eu d'effets sur les résultats d'Apple.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.