Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Signal sécurise Skype tandis que WhatsApp a des intrus dans ses groupes

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

La sécurisation des communications est devenue un argument plus sensible. Microsoft a décidé de faire appel à Signal pour sécuriser les conversations dans Skype. Le service de messagerie WhatsApp est victime d'une faille permettant d'ajouter des personnes aux conversations de groupe.

La sécurisation des conversations est devenue un argument des éditeurs de logiciels et applications de messagerie instantanée.

Microsoft a décidé de travailler avec Whisper System, l'éditeur de Signal. L'éditeur de Redmont a décidé d'utiliser le chiffrement point à point E2E de Signal pour les conversations privées de Skype. Skype rejoindra d'autres services comme Google Hangout, Facebook Messenger et WhatsApp. Seuls les utilisateurs du programme bêta-test Skype Insiders de Microsoft peuvent tester la fonctionnalité.

Du côté de WhatsApp, une faille a été découverte dans la gestion des conversations de groupe. Ainsi, une équipe de chercheurs a remarqué que l'ajout d'un membre à une conversation de groupe donne accès aux conversations précédentes. Ainsi, si un administrateur du groupe WhatsApp ajoute un nouveau membre à une conversation existante, le nouveau membre a accès à toutes les conversations déjà échangées.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :