Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Des batteries lentes et une faille dans iMessage pour Apple

Logo Apple

Avant Noël, Apple a été confronté à deux failles dans iOS. La Pomme réduit le processeur de ses appareils via iOS lors que la batterie a un problème. De même, le service iMessage peut être leurré et utilisé depuis un autre appareil.

La période de Noël a été problématique pour Apple.

Problème de batterie, iPhone en mode réduit

La marque à la Pomme est accusée d'obsolescence programmée. Sur les iPhone 5 et supérieur, en cas de problème détecté sur la batterie, iOS réduit automatiquement l'usage du processeur en réduisant la puissance du processeur. Si Apple indique utiliser cette stratégie pour préserver la batterie, les associations de consommateurs américains y voient une obsolescence programmée par iOS. Cependant, les hackers ont trouvé un moyen pour contourner le blocage.

iOS indique d'un problème de batterie dans la section dédiée (Réglages > Batterie). Pour relancer un fonctionnement normal des appareils avec iOS, les hackers conseillent de réinitialiser les réglages d'iOS (Réglages > Général > Réinitialiser > Réinitialiser tous les Réglages). Cette réinitialisation efface les paramètres d'iOS : comptes, mots de passe, réseaux WiFi,...

Envois de messages iMessage avec usurpation d'identité

Le service de messagerie iMessage est dans l'actualité après qu'un chercheur en sécurité ait dévoilé une faille dans l'émission de messages. Le chercheur avait découvert une faille dans HomeKit. Dans le cas d'iMessage, il a découvert comment envoyer des messages via iMessage en usurpant l'identité d'un utilisateur, via le numéro d'identifiant permettant de lier un compte iMessage à un appareil. Ce système permet d'envoyer des messages depuis un iPad ou un Mac avec les identifiants d'un iPhone. Cette stratégie permet d'envoyer des messages en se faisant passer pour un des utilisateurs.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :