Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Mise en demeure sur les jouets connectés My Friend Cayla et I-Que

logo de la CNIL

La CNIL met en demeure la société Genesis Industries pour procéder à la sécurisation des jouets pour enfants : la poupée My Friend Cayla et le robot I-QUE.

Le robot I-QUE et la poupée My Friend Cayla sont des jouets connectés avec un microphone et un haut-parleur ainsi qu'une application mobile sur smartphone et tablette. Ils répondent aux questions posées par les enfants sur divers sujets tels que les calculs mathématiques ou la météo. La requête est transmise sur Internet via l'application mobile.

Une association de consommateurs alerte la CNIL sur le défaut de sécurité des deux jouets connectés. Elle a interrogée la société Genesis Industries, basée à Hong-Kong. Les jouets collectent une multitude d'informations personnelles : voix, contenu des conversations échangées mais également des informations fournies lors de l'inscription sur l'application liée aux jouets.

Les jouets et leur éditeur ne respectent pas les obligations de la CNIL : le non-respect de la vie privée par défaut de sécurité et le défaut d'informations des utilisateurs des jouets. Les contrôleurs de la CNIL ont constaté qu'il était possible de se connecter en Bluetooth sans authentification (avec un code PIN ou un bouton) sur une portée de 9 mètres. La délégation a également relevé que la communication était possible avec les enfants via l'enceinte du jouet ou en utilisant les jouets comme un kit main libre. Les utilisateurs des jouets et de l'application ne sont pas informés que les données collectées et les conversations sont transférées vers la Chine.

La CNIL demande à Genesis Industries de se conformer aux lois françaises dans les deux prochains mois. La mise en demeure a été rendue publique au vu de l'atteinte aux données personnelles.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :