Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Uber a caché le piratage de 51 millions de comptes utilisateurs en 2016

Logo Uber

Uber vient d'annoncer le piratage de 51 millions de comptes utilisateurs et 600 000 comptes voitures. Constaté en octobre 2016, l'ancienne direction du service avait payé 100 000 $ pour cacher cette fuite.

Le service de réservation de voiture de transport avec chauffeur, Uber, annonce le piratage de sa base de données en octobre... 2016.

En effet, en octobre 2016, Uber a subi une fuite de sa base de données : 57 millions de comptes utilisateurs dont 600 000 chauffeurs. Pour les passagers, la fuite contenait les patronymes, adresses mail et numéros de téléphone portable. Les autres informations (historique des lieux de course, les numéros de carte bancaire, le numéro de sécurité social et la date de naissance) ne sont pas concernées. Les chauffeurs ont vu leur nom et le numéro de permis de conduire fuités de la base d'Uber.

Uber a payé les pirates 100 000$ pour qu'ils détruisent les données collectées et ne révèlent pas la fuite. L'ancien PDG d'Uber, Travis Kalanick, avait autorisé ce paiement. Le nouveau PDG, Dara Khosrowshahi, a décidé de dévoiler la faille et d'en alerter les services américains concernés et ses clients. Uber conseille de ne rien faire : les données n'ont pas été utilisées tandis qu'Uber a procédé à une mise à jour de ses installations.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :