Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Drahi veut relancer SFR en interne

Durant la semaine précédente, Patrick Drahi a décidé de relancer la machine SFR. Devant les investisseurs, les salariés et la direction de SFR, le patron d'Altice a donné de nouvelles directives avec le client au cœur de la relation.

Après les grands changements à la tête du groupe, Patrick Drahi a décidé de reprendre en main la direction d'Altice et de SFR. Cependant, le cours de bourse de l'action Altice continue de perdre de la valeur depuis la publication des résultats (-47,19%).

A Barcelone, où se déroule la conférence Tech, Média & Telecom de Morgan Stanley, Patrick Drahi, Dexter Goei, Dennis Okhuijsen, fondateur, PDG et trésorier d'Altice, ont tenté de rassurer devant les investisseurs. Elle rappelle que les dettes d'Altice Europe (Altice International, Luxembourg et SFR) n'ont pas d’échéances avant 5 ans. La nouvelle direction veut augmenter l'EBITDA des filiales pour rembourser les échéances. Le patron fait porter le chapeau à la direction précédente, Michel Combes et Michel Paulin.

La veille, devant les salariés en téléconférence, Patrick Drahi a concédé des erreurs dans la communication et compte changer de politique. La priorité est maintenant de concentrer les efforts sur la satisfaction du client. Les Booster RED et les Privilèges SFR ont été imposés sans trouver l'intérêt des abonnés. Le plan de départs volontaires n'a pas permis d'éliminer les éléments les moins performants mais les plus performants sont partis. SFR n'a ainsi pas permis de mettre en place la méthode Altice et repousse son renommage.

La direction de SFR sera un duopole avec les médias et Alain Weill et les télécoms avec Armando Perreira. Dans un communiqué publié durant le week-end, Altice annonce ne pas avoir l'intention de lever de fond et de bloquer les acquisitions. Cependant, SFR ne bloque pas la vente de divisions ou filiales non essentielles. Les sites d'antennes-relais sont dans le portefeuille de ventes possibles.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :