Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Cash Investigation s'intéresse aux centres d'appels de Free

Illustration avec un téléviseur et une télécommande

Pour sa rentrée, l'émission sur l'économie de France 2, s'intéresse au travail et son univers impitoyable. L'enquête s'intéresse notamment aux centres d'appels de Free et leurs méthodes de fonctionnements, notamment l'important taux de renouvellement des employés.

L'émission TV sur l'économie de France Télévisions et de Premières Lignes, Cash Investigation, s'intéresse au monde merveilleux du travail. La journaliste Sophie Le Gall s’est intéressée à quelques-unes des plus incroyables réussites économiques. Derrière le succès de ces grandes entreprises se cachent parfois des méthodes de management qui peuvent casser les salariés. Le reportage comprend des témoignages rares de salariés sous tension qui racontent leur quotidien fait de pressions.

Elle a enquêté sur Lidl, l’un des géants de la grande distribution, l’une des enseignes préférées des consommateurs. La marque, 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 30 000 salariés en France, est sortie du hard-discount en bouleversant les méthodes de travail de ses salariés. Une révolution dans les magasins et les entrepôts, que certains employés paient cher. La journaliste a également exploré le monde de Free : une image jeune et décalée dirigé par un patron, Xavier Niel, qui la joue cash en déclarant : « les salariés dans les centres d’appels, ce sont les ouvriers du XXIe siècle. C’est le pire des jobs ». Cette enquête révèle la précarité de ces « ouvriers du XXIème siècle ». Bien souvent sur des sièges éjectables, bon nombre partent sans indemnité de l’entreprise quand ils se retrouvent à la porte.

L'émission sera diffusée le mardi 26 septembre à 21h sur France 2 et en replay pendant 30 jours sur la plateforme FranceTV.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
achat groupé télécom Familles de France

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :