Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Le 116 111 pour remplacer le 119 d'Enfance en danger

Illustration avec un téléphone mobile tenu en main

L'ARCEP étudie le basculement du service d'urgence "Enfance en danger" du 119 sur le numéro européen 116 111. Ce service d'urgence permet de prévenir et protéger les enfants en danger ou qui risquent de l'être.

L'ARCEP a lancé une consultation sur l'utilisation du numéro 116 111 pour le service d'urgence Enfance en danger.

En effet, le service d'urgence "Enfance en danger" permet de prévenir et protéger les enfants en danger ou en risque de l'être. Les parents peuvent également contacter le numéro pour connaître les moyens de résoudre les problèmes. Au moins 45 écoutants professionnels de l'enfance se relaient pour répondre aux appels avec respect de la confidentialité de ceux-ci. De plus, les appels vers le service d'urgence n'apparaissent pas sur les factures, même détaillées.

Depuis mars 1997, l'Autorité de Régulation des Télécommunications (ART) a mis à disposition un numéro dédié à ce service d'urgence : le 119. Il est devenu gratuit et en catégorie urgence à partir de 2003. Depuis la loi de 2016, le commissariat aux communications électroniques a demandé à l'ARCEP un nouveau numéro pour le service "Enfance en danger".

Ainsi, le régulateur propose le numéro 116 111 pour remplacer le 119. En 2007, la Commission Européenne a désigné les numéros en 116 XYZ pour désigner les numéros sociaux et le numéro 116 111 est réservé aux services de l'Enfance en danger au niveau européen. L'ARCEP prévoit une période de transition de 10 ans (jusqu'en 2027) entre le 119 et 116 111, comme pour le 112 et les numéros 1x d'urgence). Les opérateurs fixe et mobile devront appliquer au 116 111 les mêmes règles et tarifications que le 119.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
achat groupé télécom Familles de France

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :