Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Plus de 13 millions d'abonnés Free mobile

Logo Free

Iliad a présenté ses résultats semestriels pour début 2017. L'opérateur gagne 200 000 clients mobile et 17 000 clients Internet sur le trimestre. Le groupe améliore encore ses performances financières et prépare l'arrivée de l'opérateur en Italie.

Le groupe Iliad a présenté ses résultats semestriels pour le premier semestre 2017. Le chiffre d'affaires atteint 2,464 milliards d'euros, en hausse de 7,3%, et un EBITDA de 874,6 millions d'euros, en hausse de 8,2%. Le résultat net est un bénéfice de 232,6 millions d'euros, en augmentation de 22,1%. Le ratio endettement se stabilise à 1x l'EBITDA. L'opérateur a investi 723 millions d'euros dans ses réseaux fixe et mobile en France et 58 millions dans la création du réseau mobile en Italie (dont 50 millions pour les fréquences acquises auprès de Wind/Tre).

Sur le mobile, Free compte 13,14 millions d'abonnés mobile, soit un gain de 200 000 clients, dont 6,8 millions d'abonnés à l'option 4G, en augmentation de 500 000 abonnés 4G. La consommation de Data augmente à 6,6Go/mois/abonné (+0,6Go/mois/abonné) pour les abonnés Free Mobile en 4G.

Sur le fixe, Free a placé les Freebox dans 6,468 millions de foyers, en augmentation de 17 000 nouveaux clients, dont 419 000 bénéficient de la fibre, en hausse de 50 000 clients FTTH supplémentaires. Le gros des clients en fibre sont des migrations de clients DSL sur le FTTH. Free est maintenant disponible sur 5,3 millions de prises FTTH raccordables, en hausse de 500 000 prises, notamment via le réseau AMII d'Orange.

L'opérateur compte atteindre 25% de parts de marché Internet fixe avec une hausse de 200 000 clients FTTH en 2017 et 9 millions de prises raccordables à fin 2018. Il compte aussi atteindre 12 000 sites, un taux de couverture de 85% d'ici la fin de l'année et la migration des sites 4G en 1800 MHz en 2018.

En Italie, Iliad a constitué sa filiale avec le recrutement d'une équipe sur place, la sécurisation d'un réseau de collecte de près de 10 000 km de fibre, le déploiement du coeur de réseaux, la mise en place des solutions d'itinérance avec Wind/Tre et la négociation des contrats d'interconnexion. Il reste encore à récupérer les antennes-relais doublon de Wind/Tre et à créer une offre adaptée au marché italien.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :