Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Altice intéressé par Spectrum

logo Altice et slogan

Altice veut continuer son expansion aux Etats-Unis. Altice USA s'intéresse à son concurrent Spectrum, né de la fusion de Charter Communication et de TimeWarner Cable. Le montant pourrait dépasser les 200 milliards de dollars.

Altice veut poursuivre son expansion dans le monde, en particulier aux Etats-Unis. Sa filiale Altice USA regarde les opportunités pour acquérir Spectrum.

Spectrum est le deuxième câblo-opérateur avec plus de 25 millions d'abonnés, derrière Comcast (26,4 millions) mais devant Cox Communications (4,5 millions) et Altice USA (4 millions). Il est issue de la combinaison de Charter Communications et de TimeWarner Cable. Mais ce dernier fait l'objet de plusieurs tentatives de rachat et de marque d'intérêt : Verizon lance des discussions mais l'actionnaire majoritaire, Liberty Media, n'est pas intéressé. Spectrum a cependant signé un accord avec Verizon pour proposer les offres de l'opérateur mobile avec ses offres tripleplay.

Né de l'acquisition de Suddenlink et d'Optimum, Altice USA a de grande ambition. Il est le principal moteur de croissance d'Altice dans le monde. Un rachat de Spectrum viendrait le conforter dans le paysage des opérateurs américains et pourrait prendre la première place des câblo-opérateurs américains à Comcast (environ 29 millions de clients) et la deuxième place des opérateurs télécoms américains derrière AT&T (30 millions).

Cependant, Altice USA n'est pas le seul sur le coup. Le japonais Softbank via son opérateur américain Sprint s'intéresse également à Spectrum pour combiner un opérateur fixe et un opérateur mobile ainsi que de proposer un vrai quadrupleplay à ses clients. De plus, le coût d'achat de Spectrum doit être intéressant pour les actionnaires dont Liberty Media : Spectrum pèse 116 milliards de dollars en Bourse et vaut un peu plus de 180 milliards avec les dettes. Altice USA ne représente que 23 milliards et Altice 32 milliards. Les équipes d'Altice USA et ses banques travaillent ainsi sur plusieurs scénarii : l'achat pur et simple ou la fusion avec Spectrum.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.