Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Free attaque Netflix pour son classement de débit

Illustration avec un ordinateur portable sur les genoux

L'opérateur Free a décidé d'attaquer le classement de Netflix, pour informations trompeuses. Le FAI est bon dernier dans ce dernier mais les relations entre l'opérateur et le service en sont la principale raison.

Free n'aime pas les classements ces derniers temps : dernier sur le classement de l'ARCEP sur le mobile et dernier dans le classement de Netflix.

Free a décidé de porter plainte contre Netflix et son classement. Les résultats de Netflix placent le FAI en bas de classement avec 2,3 Mbps derrière Orange et ses 3,5 Mbps, alors que la solution nPerf annonce un débit de 7,43 Mbps pour Free devant Orange et ses 6,59 Mbps. Free veut ainsi mettre en lumière les défauts du test de débit de Netflix, Fast.com.

Mais le défaut vient des relations entre le FAI français et la plateforme américaine. En effet, Free est le dernier des grands opérateurs à ne pas avoir d'accord avec Netflix. Les accords permettent autant de faciliter l'accès à Neflix aux abonnés des FAI mais également de connecter les réseaux des opérateurs au réseau interne de Netflix ainsi qu'à des solutions de CDN pour avoir un cache des contenus Netflix dans le réseau des opérateurs.

Sans cet accord, les réseaux d'Iliad (Free, Online, Proxad,...) n'ont pas un accès direct au réseau de Netflix et passe par des prestataires d'interconnexion (Level3, Cogent, Orange OpenTransit,...) pour le rejoindre. De son côté, nPerf profite, comme d'autres plateformes de tests (Speedtest d'Ookla), d'un avantage sur Fast.com de Netflix : des serveurs de tests sont présents dans les réseaux de Free.

Free devra se méfier d'une dégradation des accès à Netflix, après l'échec face à Google et YouTube entre 2012 et 2014. Ce n'est pas en cassant le thermomètre qu'on fait tomber la fièvre, comme le dit l'expression.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
achat groupé télécom Familles de France

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :