Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] L'ARCEP prépare la 5G et la 4G fixe sur les réseaux

illustration avec un schéma de réseau sur la France méropolitaine

Après consultations d'acteurs, l'ARCEP a publié la synthèse et les pistes concernant les fréquences à destination de la 4G fixe et la 5G, dans les 3500 MHz. Cette synthèse concerne également les fréquences 2600 MHz mais pour les réseaux mobile professionnels.

En début d'année, l'ARCEP lançait une consultation sur les fréquences pour la 4G et la 5G. Il publie la synthèse des contributions pour l'usage des fréquences 3600 MHz et 2600 MHz.

Ainsi, l'ARCEP et les contributeurs préfèrent la solution d'un partage minimum entre la 5G et la 4G fixe. Les opérateurs, mobile comme fixe spécialisés dans les zones blanches, souhaitent réserver une partie de la bande de fréquences autour du 3600 MHz. En réservant une bande de fréquences, les opérateurs et les collectivités territoriales pourront fournir des solutions de 4G fixe, utilisation de la 4G pour des usages d'Internet fixe, voir de 5G fixe, dans des bandes permettant du débit mais pas à grande portée. L'ARCEP est ainsi prête à allouer 40 MHz dans les fréquences 3400 MHz (3420 à 3460 MHz) pour le Très Haut Débit Radio.

Le reste des fréquences 3600 Mhz servira à la 5G pour les opérateurs mobiles à déployer facilement leurs infrastructures avec du très très haut débit. l'ARCEP souhaite mettre à profit une bande de fréquence de 80 MHz dans les 3600 MHz pour les pilotes de solutions 5G dans 6 villes (Lyon, Nantes, Lille, Le Havre, Saint Etienne et Grenoble).

Pour les réseaux mobiles professionnels (SNCF notamment), l'ARCEP privilégie la solution d'utiliser les fréquences 2600 MHz mais en TDD (entre 2570 et 2620 MHz). Ces fréquences ne viendront pas perturber le 4G dans les fréquences 2600MHz en FDD.

L'ARCEP lancera les consultations pour les modalités d'attribution des fréquences durant l'été pour le THD radio, à l'automne pour les réseaux professionnels et un peu plus tard pour la 5G. Le régulateur doit encore prendre contact les possesseurs de licences radio dans les fréquences 3400 à 3800, utilisées pour le WiMax, notamment Bolloré Télécom, SHD (SFR) et Iliad Free Wireless (IFW) et les collectivités territoriales.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :