Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Près de 28 millions d'abonnés haut et très haut débit

illustration avec un schéma de réseau sur la France méropolitaine

L'ARCEP a publié son observatoire de l'Internet haut et très haut débit : près de 28 millions d'abonnés haut/très haut débit et 2,45 millions d'abonnés en Fibre. 5,645 millions de lignes en VDSL, 8,207 millions de lignes FTTH et 11,588 millions en dégroupage total.

L'ARCEP a publié son observatoire du marché de l'Internet haut et très haut débit pour le premier trimestre 2017.

Au premier trimestre, la France compte 27,935 millions d'abonnés à une offre haut et très haut débit, en hausse avec 252 000 nouveaux abonnés. Les abonnements haut débit diminuent à 22,095 millions d'abonnés (-143 000), dont 530 000 abonnés (-3000) aux technologies autres que l'ADSL (HFC, satellite, WiFi,...), au profit des abonnements très haut débit avec 5,840 millions d'abonnés (+394 000). Dans le très haut débit, la fibre FTTH atteint 2,45 millions d'abonnés (+266 000) tandis que les autres technologies très haut débit avec le FTTLA et la 4G Fixe (plus de 100 Mbps) atteignent 1,28 millions d'abonnés (+16 000) et avec le VDSL 2 et le HFC/FTTLA (30 < 100 Mbps) atteignent 2,11 millions d'abonnés (+112 000).

Avec le lancement des offres 4G Box de Bouygues Telecom, les offres de 4G Fixe intègrent le nombre d'abonnés mais en très haut débit de plus de 100 Mbps. La 4G utilisée pour l'offre 4GBox proposent des débits en dessous de 100 Mbps.

En matière de déploiement, le très haut débit (VDSL, FTTH et HFC/FTTLA) continue de progresser. Sur les 29,6 millions de lignes de cuivre du réseau exploité par Orange, 5,645 millions de lignes sont éligibles au VDSL. Sur le réseau HFC/FTTLA de SFR-Numericable, 8,946 millions de lignes (-39 000) sont éligibles à des débits supérieurs à 30 Mbps dont 8,34 millions (+104 000) à des débits supérieurs à 100 Mbps. 8,207 millions de lignes sont éligibles à la fibre en FTTH dont 973 000 (+121 000) en passant par la mutualisation et 860 000 (+25 000) utilisant le RIP.

Concernant le dégroupage, il diminue avec 517 000 lignes (-23 000) en dégroupage partiel et 11,588 millions de lignes (-6000) en dégroupage total. L'ADSL Nu reprend du galon avec 1,312 millions de lignes (+4000) tandis que l'ADSL classique disparaît progressivement avec 135 000 lignes (-2000).

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
achat groupé télécom Familles de France

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :