Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Un décret prévoit l'installation de la fibre optique pour toute rénovation

illustration avec un schéma de réseau sur la France méropolitaine

Après l'avoir imposé dans les immeubles neufs, les immeubles existants devront installer la fibre optique dans les parties communes pour desservir les appartements. Prévu par la loi Macron, un décret oblige les syndics et propriétaires d'équiper les immeubles en cas de rénovations immobilières.

Depuis septembre 2016, les constructeurs de nouveaux immeubles sont obligés d'installer la fibre optique dans les colonnes montantes de leurs immeubles. Un décret publié ce week-end prévoit l'installation de la fibre optique en cas de rénovation immobilière. Les deux décrets sont une conséquence de la loi Macron.

Ainsi, pour toute rénovation nécessitant un permis de construire, le syndic et/ou le propriétaire de l'immeuble doit prévoir les travaux d'installation de la fibre optique, si l'immeuble ne possède pas d'installation en fibre optique. Seule exception, les travaux de la fibre optique ne sont pas obligatoires si leur coût dépasse 5% de celui des travaux de rénovation. Ainsi, dans les autres cas, les syndics et/ou les propriétaires devront contacter un opérateur d'immeubles pour installer la fibre optique.

Si le décret impose l'installation de la fibre dans l'immeuble (déploiement vertical), la fibre ne sera pas forcément disponible dans la rue. La fibre ne sera alors disponible que si les opérateurs de réseau fibre (Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free, réseaux RIP,...) effectuent leur déploiement jusqu'à l'immeuble (déploiement horizontal). Si la fibre est déployée dans la rue, les opérateurs n'auront plus qu'à se connecter au réseau de l'immeuble.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
achat groupé télécom Familles de France

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :