Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] 2932 communes en zone blanche couvertes

illustration avec un schéma de réseau sur la France méropolitaine

Dans les zones blanches, 2932 communes sont couvertes par les réseaux des 4 opérateurs. Les opérateurs, dont les membres de la Fédération Française des Télécoms, poursuivent la couverture des zones blanches délimitées par l'Etat et les collectivités territoriales. Il reste encore 650 communes à couvrir.

La Fédération Française des Télécoms et ses 3 opérateurs de réseau mobile-membres, Bouygues Telecom, Orange et SFR, annoncent l'état d'avancement du déploiement de couverture des Zones Blanches centres-bourgs. Ainsi, au 31 mars janvier, 2932 communes (+188 communes en février-mars) profitent du programme sur les 3582 inscrites. En zone montagneuse, 1028 communes (+122) sont concernées par la couverture par au moins un des 3 opérateurs membres, comme à Viela (65). La FFT et les opérateurs membres veulent accélérer les déploiements avec 650 communes du programme d'ici juillet 2017, dont 309 communes en zones montagneuses.

Les opérateurs se sont engagés à financer les équipements de sites prioritaires dans le cadre du programme du guichet "sites stratégiques", à raison de 260 sites par an. Ce programme doit permettre de couvrir en voix et Internet les zones blanches non-indiquées dans le programme Zones Blanches centres-bourgs. Ils comptent 1300 sites à couvrir avec l'aide de l'Etat et des collectivités territoriales via la plateforme France Mobile.

La fédération et les opérateurs membres travaillent à un recensement et une présentation des solutions d'améliorations pour la couverture dans les bâtiments, en particulier les gîtes, les auberges et les stations. L'objectif est d'assurer la couverture des batiments, même quand les solutions mises en oeuvre par les opérateurs ne parviennent pas à les couvrir.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
achat groupé télécom Familles de France

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :