Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Samsung perd sa gouvernance globale

Illustration avec une signature de contrat

Le groupe Samsung a décidé de supprimer son bureau stratégique, suite à la mise en examen du vice-président et héritier du PDG.

L'affaire de corruption qui touchent la présidente destituée de Corée du Sud, Park Geun-hye, atteint le groupe Samsung. Avec plusieurs hauts cadres, le vice-président et héritier de Samsung, Lee Jae-yong, a été mis en examen. Il dirigeait le bureau de stratégie du groupe qui contrôlait les filiales du "chaebol", suite au retrait du PDG Lee Byung-chul en 2008 après une attaque cardiaque.

En dissolvant sa "tour de contrôle", les différentes filliales de Samsung (Samsung Electronics, Samsung Life Insurance, Samsung Construction & Trading (Samsung C&T) et Samsung Everland) vont fonctionner de manière autonome. Les filiales gardent des passerelles pour les affaires qui engagent plusieurs d'entre-elles.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :